USA. Un "like" sur Facebook peut vous coûter votre job

Par

En Virginie, deux policiers licenciés pour cause de restrictions budgétaires après la réélection du shérif ont porté plainte pour licenciement abusif. Selon eux, leur boss les a virés parce qu’ils ont “liké” la page Facebook de son adversaire, estimant qu’il s’agissait d’un viol de leur liberté d’expression. Ce ne fut pas l’avis du tribunal, qui a estimé que “le simple fait « d’aimer » une page Facebook n’est pas une forme d’expression suffisamment importante pour mériter une protection constitutionnelle”. 

article suivant

Tarik Kabbage: "L'Alternance était un moment difficile pour lui"