Bourse : les résultats sont faibles, les dividendes aussi

La saison des résultats étant finie, l’heure des comptes a sonné. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que la récolte 2011 est assez maigre. Les sociétés cotées ont eu du mal à maintenir leur capacité bénéficiaire aux environs de 30 milliards de dirhams.

Près des deux- tiers de ce montant proviennent d’une douzaine d’entreprises — opérant dans le secteur bancaire, l’immobilier ou encore le ciment —, en plus de Maroc Telecom, qui totalise 8 milliards de dirhams de bénéfices.

Un résultat qui va être intégralement (et plus encore) reversé aux actionnaires. Mais, dans l’ensemble, les entreprises cotées en Bourse se montrent, cette année, peu généreuses en matière de redistribution des bénéfices. Vingt-cinq entreprises ont décidé de ne pas rémunérer leurs actionnaires (contre quinze l’année dernière) et la cagnotte globale des dividendes a baissé de plus d’un milliard de dirhams.

Un état des lieux qui explique sans doute la morosité que vit le marché boursier depuis début 2012.

article suivant

L'annonce de certaines mesures dernièrement ne signifie guère la levée de l’état d’urgence sanitaire (Laftit)