Réédition. Shamablanca, Shamanegra

On se l’est vite arraché ! Shamablanca (Editions Séguier 2011), le roman de Sonia Terrab qui a buzzé il y a un an, est enfin disponible dans toutes les librairies marocaines après des mois de rupture. L’auteur vient en effet de lancer une édition marocaine chez La Croisée des Chemins. Pour ceux qui l’ont raté, Shamablanca, “c’est l’histoire d’une anti héroïne marocaine paumée dans la jungle casablancaise, qui revient au pays après des études en France et court à la recherche de sens, ne sachant plus qui elle est, ni ce qu’elle veut, une forme de choc culturel renversé”, explique l’écrivaine. Au rythme haché, enragé, engagé, dans une succession de flashs de vie et avec Facebook en toile de fond, c’est le roman urbain et archi-moderne d’une génération perdue, “une élite sacrifiée” sur les bancs de l’apparence et de la modernité, le cri de colère d’une jeunesse tiraillée.

article suivant

Treize ans après la disparition de la petite Maddie, un Allemand suspecté de "meurtre"