Gouvernement. La majorité selon Benkirane

Par

Abdelilah Benkirane l’a déjà clairement affirmé : il ne veut pas “d’une majorité au rabais, mais d’une coalition solide et qui reste unie sur tous les fronts”. Les quatre partis formant cette dernière (PJD, Istiqlal, MP et PPS) ont ainsi signé une charte de la majorité, fixant “les principes de solidarité, d’efficacité et de responsabilité commune”. Au parlement, des coalitions entre les groupes des quatre formations seront constituées dans les deux chambres, avec une présidence tournante. Objectif : parler d’une seule voix et garantir une meilleure coordination pour faire face à une opposition vorace, même en rangs dispersés, constituée de l’USFP, du PAM, du RNI et de l’UC. Abdelilah Benkirane veut ainsi mettre toutes les chances de son côté et éviter toute mauvaise surprise lors de l’examen et du vote de textes décisifs. Une coordination similaire est prévue entre les jeunesses des quatre partis du futur gouvernement. “Ce sera une force de proposition et de mobilisation”, explique une source au sein de la majorité.

article suivant

Comment les sociétés tolérantes se laissent porter par la haine