Arabie Saoudite. Le prince a parlé

Par

Mohammed VI a été agacé par les critiques au sujet du score du référendum du 1er juillet (98,5%) qualifié de résultat à l’égyptienne. C’est ce que le roi a confié au prince Al Waleed Bin Talal. Dans une récente interview au journal yéménite Al Adhwaa, le richissime homme d’affaires saoudien a appelé les pays arabes, notamment les monarchies du Golfe, à suivre l’exemple de Mohammed VI qui, par “ses décisions justes et courageuses”, a réussi une “solution de juste milieu”. “C’est vrai que cela n’a pas débouché sur une réelle monarchie parlementaire, mais le Maroc n’est plus une monarchie absolue”, déclare le prince saoudien. Al Waleed Bin Talal en veut pour preuve l’arrivée au pouvoir des “islamistes modérés” marocains. Le jeune prince saoudien avait rencontré Mohammed VI, la dernière fois, en novembre 2011 en marge de l’ouverture à Marrakech du 1er hôtel, au Maroc et en Afrique, de la chaîne Four Seasons.

article suivant

Emmanuel Macron : "faire un plan contre l'islam serait une faute profonde"