Apaep. Petite assoce devenue grande

Apaep. Petite assoce devenue grande

Par

 

L’Association la Passerelle des parents et amis d’enfants autistes (Apaep) fête ses 18 ans. Et l’ONG a décidément fait du chemin depuis sa création. “A l’époque, des parents s’étaient réunis pour créer un petit centre pilote de prise en charge dans un modeste appartement à Rabat, avec deux éducatrices et une dizaine d’enfants”, se rappelle le président Abdallah Laouina. Aujourd’hui, l’Apaep opère sur deux centres à Salé et à Témara. Ce dernier, édifié sur une superficie de 1500 m2, accueille une trentaine de personnes, parmi lesquelles les tous premiers pensionnaires de l’association, devenus jeunes adultes aujourd’hui. “L’autisme nécessite une prise en charge et un encadrement permanents. Nous militons pour que les personnes autistes aient, elles aussi, accès à l’éducation et à une vie sociale normale”, insiste le président. Reste la problématique des moyens financiers. Comme d’autres associations, l’Apaep ne vit que des cotisations de ses membres et des dons extérieurs. “Malgré le travail accompli par l’Apaep durant ces 18 années, nous restons dépendants des promesses de dons. C’est une situation précaire qui menace jusqu’à l’existence de nos centres de prise en charge”, conclut Laouina. L’appel est lancé !

article suivant

Demande de liberté provisoire suspendue jusqu’au 19, audience reportée au 23 septembre

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.