chroniques

Omar Saghi - Religion ou tradition ?

Omar Saghi - Religion ou tradition ?

Pas un jour qui passe sans qu’on nous explique que les archaïsmes dans l’islam sont dus à la tradition, non à la religion. Cette opposition entre la tradition, forcément réactionnaire,

0 commentaire Lire l'article intégral
Abdellah Tourabi - Cent jours pour rien

Abdellah Tourabi - Cent jours pour rien

Voici plus de cent jours que le Maroc ne dispose pas de gouvernement issu des dernières élections. Dans de nombreuses démocraties occidentales, quand il s’agit de gouvernement, 100 jours correspondent

0 commentaire Lire l'article intégral
Fatym Layachi - Docilité volontaire

Fatym Layachi - Docilité volontaire

C'est l’hiver, il fait froid, il pleut, les maisons sont mal chauffées, tout le monde s’enrhume. Apparemment, même dans le désert il neige. Tes contacts WhatsApp adorent partager des photos

0 commentaire Lire l'article intégral
Omar Saghi - MAROXIT

Omar Saghi - MAROXIT

Lors des idéalistes années 1990, Bruxelles fut le phare d’un monde enfin arrivé à maturité post-historique. Des périphéries de l’Europe, on attendait le rattrapage : de la Russie, la croissance ;

0 commentaire Lire l'article intégral
Fatym Layachi - Sexe faible

Fatym Layachi - Sexe faible

Aujourd’hui tu as une mission, tu dois trouver un cadeau pour une pendaison de crémaillère. Alors, tu te retrouves à errer devant les étagères de ce concept store de déco

0 commentaire Lire l'article intégral
Omar Saghi - La culture de la hmiza

Omar Saghi - La culture de la hmiza

L’hmiza, qui n’en a pas rêvé, au moins une fois dans son existence ? Le coup d’une vie, l’affaire du siècle. L’hamza, c’est la culture de l’occasion et de l’aléa

0 commentaire Lire l'article intégral
Abdellah Tourabi - Le Daechien en nous

Abdellah Tourabi - Le Daechien en nous

En chacun de nous sommeille un Daechien, un être fanatique, perclus de dogmes et prisonnier de vérités absolues. À l’intérieur de nous, il y a des couches de ressentiment et

0 commentaire Lire l'article intégral
Fatym Layachi - Attirantes vitrines

Fatym Layachi - Attirantes vitrines

Tu as noté tes prochains rendez-vous sur ton nouvel agenda, tu as mangé de la galette, tu t’es inscrite dans un nouveau cours de pilates. Pas de doute, l’année a

0 commentaire Lire l'article intégral
Omar Saghi - L’État n’est pas l’empire

Omar Saghi - L’État n’est pas l’empire

Que le chef du plus vieux parti politique marocain fasse une déclaration qui met à mal la diplomatie marocaine, ce n’est après tout qu’une preuve de la médiocrité du personnel

0 commentaire Lire l'article intégral
Ta vie en l'air - Réveil difficile

Ta vie en l'air - Réveil difficile

Ça y est ! Une nouvelle année a commencé. Enfin… Plein de bonnes choses, de l’amour, de la légèreté et puis la santé surtout. C’est fou comme les bons sentiments et

0 commentaire Lire l'article intégral
Abdellah Tourabi - Au début était l'interdiction

Abdellah Tourabi - Au début était l'interdiction

Au début, ils commencent par dire “Non !”, après ils se taisent, observent, hument l’air du temps, se ravisent et finissent par adopter et défendre ce qu’ils ont interdit et combattu

0 commentaire Lire l'article intégral
Omar Saghi - Des régimes sans État

Omar Saghi - Des régimes sans État

Assad a donc gagné. Le “Printemps arabe”, si bien commencé, s’était perdu dans les contradictions socioculturelles de la région.

0 commentaire Lire l'article intégral
Zakaria Boualem est en panne

Zakaria Boualem est en panne

Zakaria Boualem est très embêté, il va avoir bien du mal à vous divertir cette semaine. Il faut bien se rendre à l’évidence : notre paisible contrée, naviguant dans son

0 commentaire Lire l'article intégral
Fatym Layachi - Silence, on massacre

Fatym Layachi - Silence, on massacre

La fin de l’année approche. Et tant mieux. Tu te dis que l’année prochaine ce sera forcément mieux. Ça ne peut être que mieux. Tout le monde est d’accord :

0 commentaire Lire l'article intégral
Abdellah Tourabi - Savoir et pouvoir

Abdellah Tourabi - Savoir et pouvoir

“Au Maroc, gouverner c’est pleuvoir”. On prête souvent, à tort, cette formule au maréchal Lyautey, et dont la paternité revient plutôt à son successeur, Théodore Steeg. Mais si on peut se

0 commentaire Lire l'article intégral
Zakaria Boualem et la technologie

Zakaria Boualem et la technologie

C’est désormais officiel, Zakaria Boualem est cerné. C’est arrivé d’un seul coup, un truc affreux.

0 commentaire Lire l'article intégral
Fatym Layachi - Un festival marocain sans le Maroc

Fatym Layachi - Un festival marocain sans le Maroc

Les fêtes approchent à grands pas. Les restaurants où tu vas ont commencé à servir leurs plus beaux produits, ta mère a commencé à décorer son sapin, des dizaines de

0 commentaire Lire l'article intégral
Omar Saghi - La campagne électorale permanente

Omar Saghi - La campagne électorale permanente

Ce qui se joue en ce moment de crise post-électorale, c’est la capacité du Maroc a intégrer dans sa culture politique l’idée de la bataille décisive et de l’acceptation des résultats

0 commentaire Lire l'article intégral
Abdellah Tourabi - Ruse de l'histoire

Abdellah Tourabi - Ruse de l'histoire

Dans une chronique précédente, il a été question de sécularisation au Maroc, présentée comme une révolution lente, souterraine et durable, qui prend son cours au Maroc depuis des décennies et

0 commentaire Lire l'article intégral
Omar Saghi - Le nouvel âge du panafricanisme

Omar Saghi - Le nouvel âge du panafricanisme

Le discours afro-marocain est devenu audible : un continent mature et indépendant ne tourne pas le dos à son passé ni à ses traditions

0 commentaire Lire l'article intégral
Fatym Layachi - Le culte des apparences

Fatym Layachi - Le culte des apparences

L’art de la dissimulation est finalement celui que l’on maîtrise le mieux. Ici, tu peux tout faire, mais ne le montre surtout pas et évite d’en parler.

0 commentaire Lire l'article intégral
Abdellah Tourabi - La sécularisation, une révolution en cours

Abdellah Tourabi - La sécularisation, une révolution en cours

Le bon vieux temps, ce prétendu âge d’or libéral et moderne, où les femmes s’habillaient comme Sophia Loren ou Fatine Hamama, où juifs et musulmans étaient copains comme cochons, et quand les jeunes rêvaient de révolution en écoutant Bob Dylan et Cheikh Imam.

0 commentaire Lire l'article intégral
Zakaria Boualem et Mirikan

Zakaria Boualem et Mirikan

Salut à vous, les amis. Cette semaine, Zakaria Boualem — un homme que rien n’effraie — va vous parler des élections américaines. Ça a été un grand spectacle, il faut

0 commentaire Lire l'article intégral
Ta vie en l'air - Les intérêts avant les valeurs

Ta vie en l'air - Les intérêts avant les valeurs

La COP est finie. L'excitation est retombée. La vie normale peut reprendre son cours. Tu vas de fête en fête, de bras en bras et de sourires en désillusions. Tu

0 commentaire Lire l'article intégral
Abdellah Tourabi - L’Afrique et nous

Abdellah Tourabi - L’Afrique et nous

L’offensive diplomatique du Maroc en Afrique replace le royaume sur l’échiquier continental.

0 commentaire Lire l'article intégral
Omar Saghi. 3700 km

Omar Saghi. 3700 km

Terme de l’expansion islamique, le Maroc a été, depuis la fin du Moyen-âge, repoussé par l’empire ottoman et comme écrasé contre l’océan.

0 commentaire Lire l'article intégral
Zakaria Boualem s'adresse à Hadrioui

Zakaria Boualem s'adresse à Hadrioui

Zakaria Boualem est allé à Marrakech, il a vu le match Maroc - Côte d’Ivoire, et il en est revenu avec une mauvaise conscience terrible. Dès son retour, il a

0 commentaire Lire l'article intégral
Ta vie en l'air. Tétris politique

Ta vie en l'air. Tétris politique

Bien souvent, tu vis dans ta bulle, profondément insensible aux marées et autres fluctuations du monde. Mais il arrive que certains élans soient si forts qu’ils t’entraînent.

0 commentaire Lire l'article intégral
Abdellah Tourabi. Danser sur un volcan

Abdellah Tourabi. Danser sur un volcan

La crise économique de 1929 fait irruption et la face de l’Europe s’assombrissait progressivement.

0 commentaire Lire l'article intégral
Omar Saghi. De Tanger au Sénégal

Omar Saghi. De Tanger au Sénégal

Le roi Mohammed VI, magistrature suprême du Maroc, s’est exprimé depuis Dakar, capitale du Sénégal, à l’occasion d’une fête nationale marocaine.

0 commentaire Lire l'article intégral

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss
Publicité



×