chroniques

Zakaria Boualem et le cas de Silya Ziani

Zakaria Boualem et le cas de Silya Ziani

Zakaria Boualem se demande comment on en est arrivé à cet acharnement, puisque même notre Chef de gouvernement a avoué que les accusations de séparatisme étaient une "erreur".

0 commentaire Lire l'article intégral
Omar Saghi - Des putes et des assassins

Omar Saghi - Des putes et des assassins

David Ben Gourion disait, semble-til, qu’il voulait faire d’Israël “un Etat normal, avec ses putes et ses assassins.” L’importance de cette formule va bien au-delà de son incongruité.

0 commentaire Lire l'article intégral
Omar Saghi - Lisez Zefzaf et libérez Zafzafi

Omar Saghi - Lisez Zefzaf et libérez Zafzafi

Pensant au mouvement que Nasser Zafzafi a fini par incarner, je ne peux m’empêcher de penser aux récits d’un écrivain marocain, lui-aussi originaire du nord, Mohamed Zefzaf.

0 commentaire Lire l'article intégral
Omar Saghi - Zara, Mango, Aldo et les autres

Omar Saghi - Zara, Mango, Aldo et les autres

Depuis quelques années, la multiplication des enseignes de prêt-à-porter, essentiellement féminin, a changé le paysage urbain des grandes villes marocaines. Cette floraison est mise sur le même plan que celle des grandes surfaces, des magasins de luxe ou des fast-food.

0 commentaire Lire l'article intégral
Zakaria Boualem et le Hirak

Zakaria Boualem et le Hirak

Au moment d’envoyer ce petit texte, le Boualem découvre les images de la zerouatification d’Al Hoceïma judicieusement déclenchée le jour de l’Aïd, et, pire, les gens qui pensent que c’est la solution. C’est mal parti...

0 commentaire Lire l'article intégral
Fatym Layachi - Envie d’ailleurs

Fatym Layachi - Envie d’ailleurs

Ça y est, la vie a repris son cours. Ramadan est terminé. L’été a commencé. Nos plages sont sublimes, nos paysages à couper le souffle, mais il y a un truc qui manque...

0 commentaire Lire l'article intégral
Omar Saghi - Maroc-Tunisie, rajeunir un axe de mille ans

Omar Saghi - Maroc-Tunisie, rajeunir un axe de mille ans

Rabat comme Tunis sont les capitales d’Etats ininterrompus. Cela crée une physique du pouvoir particulière.

0 commentaire Lire l'article intégral
Ta vie en l'air - "C'est comme ça"

Ta vie en l'air - "C'est comme ça"

Tu rêverais même que chacun puisse faire ce qu’il veut en public et ne pas être obligé de se cacher.

0 commentaire Lire l'article intégral
Omar Saghi- Les promesses du 11 juin

Omar Saghi- Les promesses du 11 juin

La monarchie marocaine est, lentement, en train de devenir une monarchie urbaine. Naturellement, les nouveaux territoires oubliés du Maroc, ce sont les campagnes non exportatrices et les petites villes

0 commentaire Lire l'article intégral
Ta vie en l'air. Sauvez l'école publique

Ta vie en l'air. Sauvez l'école publique

  Le temps semble s’être arrêté. Les jours sont interminables et ce mois te donne l’impression de durer une année. Les nuits sont longues. Les journées sont longues. Heureusement, tu

0 commentaire Lire l'article intégral
Fatym Layachi- Fous au volant

Fatym Layachi- Fous au volant

Tu as l’impression que la circulation ramadanesque est un mélange de Tetris scabreux et de Mario Kart en hypoglycémie.

0 commentaire Lire l'article intégral
Fatym Layachi- Patriotisme de salon

Fatym Layachi- Patriotisme de salon

Tu trouverais ça plus utile pour la grandeur du pays si par exemple ta tante payait ses impôts et cessait d’essayer de magouiller pour tout payer au black.

0 commentaire Lire l'article intégral
Ta vie en l'air. Être et paraître

Ta vie en l'air. Être et paraître

Au Maroc, on a réussi à codifier tout et n’importe quoi, même l’abstinence.

0 commentaire Lire l'article intégral
Zakaria Boualem et le passeport chypriote

Zakaria Boualem et le passeport chypriote

Salut à vous, les amis. Pour commencer, Zakaria Boualem voudrait vous raconter l’histoire d’une poignée de jeunes gens de Rabat, bardés de diplômes et fort cultivés

0 commentaire Lire l'article intégral
Fatym Layachi - Ici ce n'est pas pareil

Fatym Layachi - Ici ce n'est pas pareil

Une vague de chaleur est annoncée sur tout le pays. Les esprits s’échauffent. Le prix de la chebbakia est au centre des conversations.

0 commentaire Lire l'article intégral
Edito: De l'huile sur le feu

Edito: De l'huile sur le feu

"Je ne milite pas contre un Makhzen puissant avec une stratégie rodée pour me retrouver avec un ersatz de Makhzen anarchique”.La formule est une preuve s’il en fallait qu’il ne faut jamais sous-estimer le peuple.

0 commentaire Lire l'article intégral
Omar Saghi - Des Arabes dans le ciel

Omar Saghi - Des Arabes dans le ciel

Lever les yeux sur la nuit étoilée est courant. Et sans être astronome, des noms d’étoiles exotiques viennent à l’esprit : Bételgeuse, Véga, Aldébaran… Mais rare est le promeneur nocturne

0 commentaire Lire l'article intégral
Zakaria Boualem, nous et le reste du monde

Zakaria Boualem, nous et le reste du monde

Cette semaine, une petite flânerie à travers l’actualité mondiale, un peu de panache ne peut pas faire de mal. C’est parti, et merci.

0 commentaire Lire l'article intégral
Fatym Layachi - Jeunesse argentée

Fatym Layachi - Jeunesse argentée

Ce soir, tu n’as rien de prévu et rien envie de faire. Tu es plantée devant la télé à regarder les épisodes d’une série qui te ferait presque oublier que

0 commentaire Lire l'article intégral
Omar Saghi - L’élection comme référendum

Omar Saghi - L’élection comme référendum

Entre le oui des mondialistes et le non des souverainistes, il n’y a plus d’espace politique, de projets articulés et surtout discutables.

0 commentaire Lire l'article intégral
Zakaria Boualem et le Code de la route

Zakaria Boualem et le Code de la route

C’est un truc chez nous : comme le sucre dans le thé, la notion de responsabilité se dilue dans l’analyse

0 commentaire Lire l'article intégral
Fatym Layachi - L’amour du gratuit

Fatym Layachi - L’amour du gratuit

C'est dimanche. Il fait très beau. Du coup, le traditionnel déjeuner en famille n’aura pas lieu chez ta tante, mais à la plage. Tu as peur que les discussions enflammées,

0 commentaire Lire l'article intégral
Omar Saghi - La laïcité comme déni émotionnel

Omar Saghi - La laïcité comme déni émotionnel

L'islam est accusé par le monde contemporain du crime suprême, celui d’être une religion politique. Amalgame entre loi civile et loi religieuse, confusion de la cité terrestre et de la

0 commentaire Lire l'article intégral
Zakaria Boualem et l'incohérence

Zakaria Boualem et l'incohérence

Vous trouverez ci-après un petit tour d’horizon de l’actualité mondiale vue par Zakaria Boualem, c’est parti. Apprenez pour commencer qu’il existe quelque part une étudiante qui travaille d’arrache-pied sur une

0 commentaire Lire l'article intégral
Fatym Layachi - En toute impunité

Fatym Layachi - En toute impunité

Ce printemps est définitivement très chargé. Les festivals s’enchaînent, ramadan approche, les boutiques organisent leurs cocktails saisonniers, tu t’achètes de nouvelles lunettes de soleil et profites des terrasses. Et puis

0 commentaire Lire l'article intégral
Fatym Layachi - Bal d’hypocrites

Fatym Layachi - Bal d’hypocrites

Samedi soir, il est 21 heures, tu es chez Zee avec quasiment toutes ses cousines. Tu portes un caftan bordeaux à manches courtes, les bijoux de ta mère, des chaussures

0 commentaire Lire l'article intégral
Omar Saghi - “Ni de droite ni de  gauche, c’est de droite”

Omar Saghi - “Ni de droite ni de gauche, c’est de droite”

On ne pouvait trouver meilleur titre à cette chronique que cette parole lumineuse, rapportée par l'historien Jean-Pierre Azéma, à propos de la candidature de François Bayrou en 2002. Autres mœurs,

0 commentaire Lire l'article intégral
Zakaria Boualem et Ilyas Boufettas

Zakaria Boualem et Ilyas Boufettas

Sans plus d’introduction, Zakaria Boualem voudrait vous parler cette semaine d’un collègue qui répond au doux nom de Ilyass Boufettas. Cet homme sympathique a la particularité de produire un nombre

0 commentaire Lire l'article intégral
Omar Saghi - Le maâqoul et le technocrate

Omar Saghi - Le maâqoul et le technocrate

Cinq ans de bonheur, est-ce la limite au-delà de laquelle on crève de jouissance démocratique ?  En 1998, le premier gouvernement démocratique du Maroc moderne (passée la courte expérience des

0 commentaire Lire l'article intégral
Zakaria Boualem et le stade rénové

Zakaria Boualem et le stade rénové

Vous le savez, le Boualem était de ceux qui grognaient contre la longue fermeture du stade d’honneur. Il faut le comprendre : privé d’une bonne partie de sa vie sociale,

0 commentaire Lire l'article intégral
Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss