Economie

Exclusif - Quels sont les engagements du gouvernement Saâdeddine El Othmani pour l'emploi ?

Saad-Eddine El Othmani au parlement, à Rabat (AFP)
Exclusif - Quels sont les engagements du gouvernement Saâdeddine El Othmani pour l'emploi ?
avril 15
08:34 2018
Partager

Le ministre de l’Emploi et de l’insertion professionnelle a dévoilé le 9 avril les grands axes du programme exécutif du Plan national de promotion de l'emploi (PNPE). TelQuel s'est procuré en exclusivité une copie de l'exposé gouvernemental. Le point sur les engagements chiffrés.

Devant ses collègues de la Commission interministérielle de l'emploi, Mohamed Yatim a énoncé ce lundi 9 avril les grandes lignes du programme d'application du Plan national de promotion de l'emploi (PNPE). Présidée par le Chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, cette commission a fixé les mesures "à même d'améliorer la relation entre l'emploi et les conditions de travail" soulignait le ministre de tutelle dans l'exposé dont TelQuel détient une copie. Si les objectifs généraux sont connus, aucun détail sur les moyens de leur mise en oeuvre n'a filtré.

1,2 million d'emplois à l'horizon 2021

La feuille d'action gouvernementale ambitionne de "créer 1,2 million d'emplois à l'horizon 2021". Mohamed Yatim a en effet annoncé l'objectif de "rendre accessible l'emploi à plus d'un million de demandeurs d'emploi" mais également de "soutenir l'emploi rémunéré en faveur de plus de 500 000 chômeurs".

Le ministère de l'Emploi et de l'insertion professionnelle affirme aussi vouloir "accompagner la création de plus de 20 000 petites entreprises", tout en "maintenant le taux d'activité au dessus de 46%".

Diversifier les formes d'emploi et professionnaliser l'enseignement

Le gouvernement compte diversifier les formes d'emploi, aussi bien dans le secteur public que privé. Il s'agit notamment de l'emploi partiel, à distance ou saisonnier. Sur tous ces segments, Mohamed Yatim entend "généraliser la protection sociale au profit des salariés" et "progressivement" celle des travailleurs indépendants non salariés.

D'autre part, le programme exécutif du PNPE comporte de nombreuses mesures devant "lier l'enseignement au marché du travail". Il s'agit notamment de l'"amélioration du système du baccalauréat professionnel"; "l'augmentation du nombre de branches à caractère professionnel", l'"introduction de matières renforçant l'esprit entrepreneurial" ou encore l'"encouragement à découvrir des métiers et professions à partir du primaire".

Une plateforme informatique d'entraide intergénérationnelle

En outre, le ministère de l'Emploi promet de mettre en place un "mécanisme national d'encadrement des jeunes, âgés entre 18 et 39 ans". Cette mission devra être confiée à des "cadres expérimentés âgés entre 35 ans et 70 ans ou plus" . Cela passera par une "plateforme informatique facultative" dont les jeunes bénéficiaires se verront promulguer des conseils "permettant de mieux intégrer le marché du travail".

L'ANAPEC à moins de 20 kilomètres

L'ANAPEC fait également partie des acteurs intervenant pour réussir les objectifs du Plan national de l'emploi. L'Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences contribuera à travers ses bureaux locaux, provinciaux, régionaux mais aussi des "bureaux mobiles", à "consolider le rapprochement des services auprès des bénéficiaires" du Plan. "Des unités ANAPEC de prestation de service seront disponibles sur l'ensemble du territoire national, dans un périmètre minimum de 20 kilomètres ou à une heure de route en empruntant un transport public", certifie le document du ministère de l'Emploi et de l'insertion professionnelle.

Les moyens de mise en oeuvre de ces objectifs ne sont pour l'heure pas dévoilés. Mohamed Yatim a fixé la date du jeudi 26 avril pour "annoncer officiellement" les détails du programme exécutif du PNPE. Le protocole de signature de la charte d'application dudit Plan nation se fera en présence des ministres concernés (à savoir les ministres de l'Intérieur; de l'Economie et des finances; de l'Education nationale, et de la formation professionnelle) ainsi que de la présidente de la CGEM et du président de l'Association des présidents de régions.

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss