essentiel

Localisations, utilisations d'application, historiques des appels... ce que Facebook et Google savent sur vous

Crédit: AFP
Localisations, utilisations d'application, historiques des appels... ce que Facebook et Google savent sur vous
avril 09
17:05 2018
Partager

Lieux fréquentés, messages, webcam, contacts : la récolte de données personnelles va plus loin qu'on l'imagine.

Trouver un restaurant sur Google Maps, utiliser son compte Facebook pour s'identifier sur une plateforme... grâce à ces outils, Google et Facebook collectent nos données quotidiennement. C'est ce que montre un article du Guardian US daté du 30 mars dernier qui s'est attelé à lister tout ce que les deux géants du web savaient de nous.

  • Nos localisations

    Google sait où nous allons. Avec la géolocalisation activée sur les téléphones ou ordinateurs, tous les endroits où nous nous rendons sont enregistrés.  L'historique de nos déplacements est accessible depuis ce  lien.

  • Nos historiques. Google sait tout. Tous les historiques de recherche et de navigation sont conservés ici, même si nous nous attelons à les supprimer.

  • Nos applications.Toutes les informations provenant des applications que nous utilisons sont aussi précieusement gardées. La fréquence à laquelle nous les utilisons, les personnes avec qui nous interagissons sur Facebook Messenger par exemple, peu de détails semblent échapper au géant du web.

Si nombre d'applications Google permettent au géant du web de collecter les données, Google Take Out permet de télécharger toutes les données personnelles qui ont été collectées. Le fichier peut monter jusqu'à plusieurs gigaoctets.

Et Facebook?

 Facebook, amateur de données, offre également cette possibilitéLe réseau social collecte aussi un grand nombre d'informations allant des stickers que nous envoyons sur Facebook Messenger à nos mots de passe.

Chaque moment, lieu, et appareil de connexion est enregistré tout comme nos centres d'intérêt. Ces informations ne sont pas seulement recueillies grâce aux likes, mais aussi par toutes les connexions sur n'importe quelle application avec un compte Facebook.

Webcam et microphone.

Facebook peut y accéder à n'importe quel moment tout comme les contacts, emails, historiques des appels, messages envoyés, reçus, et fichiers téléchargés.

Pour rappel, le 20 mars dernier l'affaire Cambridge Analtica éclaboussait Facebook d'un scandale de trafic de données personnelles. La compagnie britannique d'analyse de données avait mis la main sur près de 50 millions de comptes Facebook américains durant la dernière campagne présidentielle. Le géant du web est accusé d'avoir minimisé les risques liés au partage des données des utilisateurs sans leur consentement.

Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss