Sport

11 fédérations épinglées par l'audit du ministère des Sports

11 fédérations épinglées par l'audit du ministère des Sports
avril 06
17:18 2018
Partager

Lancé fin décembre, l'audit de 25 fédérations sportives a rendu ses conclusions: si toutes les structures présentent des dysfonctionnements, 11 devront particulièrement s'expliquer sur leurs comptes, tandis que 14 autres ont fait l'objet d'un rappel à l'ordre.

"Mon job, c'est de faire respecter la loi", commence le ministre de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi Alami. "Il faut le faire en douceur, de façon pédagogique", s'empresse-t-il d'ajouter.

C'est ainsi qu'il a convoqué, mercredi dernier, les représentants de quatorze fédérations pour lesquelles les auditeurs ont relevé des "problèmes de gouvernance". Ces dernières ayant prouvé leur "bonne foi", elles ont obtenu un délai d'un à deux mois pour se justifier et corriger les "anomalies" observées.

Quant aux onze autres organisations incriminées, elles devaient être reçues ce vendredi après-midi au siège du ministère. En attendant qu'elles justifient leurs comptes, qui n'ont pu être certifiés, leurs agréments seront suspendus.

 Leurs responsables seront ensuite entendus individuellement pour savoir dans quelle mesure ces pratiques étaient intentionnelles ou non. Il leur sera d'abord notifié un rappel à la loi, avant une éventuelle dissolution des bureaux, puis de possibles poursuites judiciaires. "Je ne peux pas me prononcer sur des sanctions, tant que les accusations ne sont pas suffisamment précises", tempère le ministre RNI.

Lire aussi: 25 fédérations sportives auditées pour des problèmes "organisationnels ou financiers"

Début janvier, le ministre nous expliquait qu'au-delà d'une visée répressive, l'opération était menée dans le but de définir les amendements à apporter à la loi 30-09 relative à l'éducation physique et au sport. Trois mois plus tard, le patron du sport marocain estime que "la législation est bonne, donc il n'y a plus qu'à l'appliquer".

Selon lui, seules trois fédérations sont dans les clous pour être officiellement habilitées : celles du football, de l'athlétisme et du golf. Pour les 49 restantes, les exigences ne sont pas satisfaites, car leurs associations membres ne respectent pas les critères imposés, comme l'obligation de publier leur comptabilité, de définir des objectifs, ou encore de recruter des cadres administratifs ou techniques.

D'autres campagnes seront prochainement initiées, afin que les 52 instances fédérales soient toutes contrôlées.

Les 11 fédérations royales pointées du doigt

-Basket-ball

-Canoë-kayak

-Cricket

-Handball

-Hockey

-Rugby

-Sport boules

-Tennis de table

-Tir à l'arc

-Voile

-Badminton

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss