essentiel

7 écoles supérieures privées bientôt reconnues par l'Etat

Crédit : DR
7 écoles supérieures privées bientôt reconnues par l'Etat
avril 03
10:20 2018
Partager

La Commission nationale de coordination de l'enseignement supérieur (CNACES) donne son feu vert pour la reconnaissance de sept écoles supérieures privées par l'Etat.

Sept écoles supérieures privées ont obtenu, jeudi 29 mars, l'avis favorable de la Commission nationale de coordination de l'enseignement supérieur (CNACES) pour la reconnaissance de l'Etat. Il s'agit des établissements suivants : Groupe HEM, EMSI Casablanca, EMSI Marrakech, EMSI Rabat, ESTEM Casablanca, Sup de co Marrakech, IGA Casablanca. Ces écoles rejoignent les 8 premiers établissements reconnus en 2017.

Le label de l'Etat permet, entre autres, aux établissements de donner des diplômes équivalents à ceux du public. Les étudiants pourront donc poursuivre leurs études dans des universités publiques, postuler pour des concours de la fonction publique ou encore accéder à des métiers réglementés.

Mais la procédure pour ces sept nouvelles écoles n'est pas encore terminée. Cet avis favorable doit encore être présenté au Conseil du gouvernement qui doit l'accepter ou le rejeter. Ensuite, un décret doit être publié au bulletin officiel.

Label de l'Etat, de quoi s'agit-il ?

Le label de l'Etat qui dure 5 ans est prévu par l'article 53 de la loi 01-00 sur l'enseignement supérieur. Il atteste du niveau de qualité élevé des formations dispensées par l'établissement. Pour l'obtenir, l'école doit répondre à un cahier des charges strict :

  • Disposer de minimum 400 étudiants
  • Avoir un cadre administratif pour 100 étudiants
  • Avoir un professeur pour 25 étudiants en gestion et commerce
  • Avoir un professeur pour 20 en sciences
  • Avoir un professeur pour 10 en sciences de la santé
  • 60% de la charge horaire soit assurée par des permanents, dont 50% de docteurs

Lire aussi : Les étudiants architectes de l'EAC se mobilisent pour la reconnaissance de leur diplôme

Lire aussi : Enseignement supérieur privé : L'équivalence des diplômes toujours bloquée par le ministère

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss