Maroc

Maroc 2026: comment le Mondial va booster l'offre de transports et de santé

(Photo d'illustration) Crédit: Montage Telquel/AFP
Maroc 2026: comment le Mondial va booster l'offre de transports et de santé
mars 28
16:15 2018
Partager

Ligne à grande vitesse, renforcement de l'aérien, construction d'hôpitaux... le dossier de candidature du Maroc au mondial 2026 comporte plusieurs promesses. Décryptage.

Les transports

-Existants

La "compacité" du tournoi est particulièrement mise en avant dans le dossier de candidature marocain pour le mondial 2026, avec des cités hôtes disséminées dans un rayon maximal de 550 kilomètres autour de Casablanca (3h50 de transport en moyenne à l'heure actuelle).

Le "hub" de la Ville blanche, l'aéroport Mohammed V, qui promet de s'agrandir avec notamment le doublement de la flotte de la Royal Air Maroc d'ici 2020, est déjà relié à 110 villes de 52 pays. Des vols internes permettent par ailleurs de rejoindre les aéroports des autres destinations, situés en moyenne à 27 kilomètres des centres-villes.

Lire aussi: Abdelhamid Addou rêve de transformer RAM en Turkish Airlines de l'Afrique

-À construire

La Ligne à grande vitesse (LGV) entre Tanger et Kénitra sera opérationnelle en novembre 2018. "Ces 200 kilomètres ne sont que la première phase d'un réseau national de 1.500 kilomètres", précise le dossier de candidature, qui rappelle que ce train ultra rapide sera le premier du genre sur le continent africain.

Par rapport aux premières communications de la candidature, si le tunnel Marrakech-Ouarzazate sera bel et bien terminé, il convient de relever que la LGV n'est plus annoncée jusqu'à Oujda en 2026, puisque le temps de trajet ferroviaire entre Fès et la capitale de l'Oriental est évalué à 5h40.

Lire aussi: Mondial 2026 : Les 5 grandes lignes du dossier de candidature marocain

Dans les métropoles, les lignes de tramway seront prolongées respectivement de 38 et 15 kilomètres à Casablanca et Rabat, et des lignes de bus "à haut niveau de service" seront mises en place à Tanger, Fès ou encore Agadir.

Tout cela, couplé à une flotte de huit avions à disposition des joueurs. Objectif: leur permettre de ne pas dépasser les trois heures de déplacement pour rallier leur stade. Des voies prioritaires seront par ailleurs instaurées pour les véhicules officiels, ainsi que des navettes gratuites offertes aux supporters.

Un coordinateur s'assurera des bonnes arrivées aériennes, et un comité de pilotage dédié au sein du ministère de l'Équipement sera institué, afin d'assurer le suivi de tous ces travaux.

Les hôpitaux

-Existants

La santé sera "l'un des héritages les plus profitables à tous les Marocains", affirment les auteurs du rapport. Comme pour les autres volets, l'organisation de cet évènement planétaire va "accélérer les programmes de développement engagés".

Parmi les dix Centres hospitaliers universitaires (CHU) modernes promis d'ici 2021, cinq sont déjà opérationnels (Casablanca, Rabat, Oujda, Fès, Marrakech) et cinq autres sont annoncés "en progression" (Tanger et Agadir pour 2019, Rabat, Béni Mellal et Laâyoune pour 2021).

Selon les chiffres avancés, la multiplication par 3,5 des dépenses sanitaires depuis 2000 a porté les capacités actuelles à 39.000 lits, répartis dans 3.400 établissements, permettant d'atteindre la deuxième espérance de vie la plus élevée d'Afrique (77,6 ans en 2015, soit +9 ans depuis 2000).

-À construire

La construction de onze nouveaux hôpitaux régionaux ou provinciaux est planifiée pour 2026, "encouragée par l'évolution d'un cadre légal favorable à l'investissement dans les équipements médicaux".

Le secteur privé de pointe est ainsi promu, à l'image de Cheikh Khalifa dans la capitale économique et de Cheikh Zayd dans la capitale. Le réseau des structures militaires sera par ailleurs élargi pour "compléter l'offre civile".

En vert, les hôpitaux déjà prêts ; en jaune, ceux en construction ; en saumon et en rouge respectivement, ceux qui doivent être rénovés "à la marge" et "largement" (source: Morocco 2026 bid book)

En vert, les hôpitaux déjà prêts ; en jaune, ceux en construction ; en saumon et en rouge respectivement, ceux qui doivent être rénovés "à la marge" et "largement" (source: Morocco 2026 bid book)

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss