essentiel

Vandalisme: prison ferme pour 22 supporters du Raja

Crédit: DR
Vandalisme: prison ferme pour 22 supporters du Raja
mars 22
19:04 2018
Partager

Une vingtaine de supporters du Raja de Casablanca ont été condamnés à des peines de prison ferme suite à des violences fin février lors d'un match face au Kawkab de Marrakech, rapportent jeudi plusieurs  médias.

Le tribunal de première instance de Marrakech a condamné 22 supporters à des peines allant de deux à quatre mois de prison ferme et en a acquitté 34, selon la même source.

Ces troubles survenus pendant un match remporté à l'extérieur par le Raja face au Kawkab (3-0) ont causé d'importants dégâts matériels et fait 14 blessés parmi les forces de l'ordre. Quelque 65 supporters ont ensuite été arrêtés et placés en garde à vue pour "actes de vandalisme".

Plus de 2.000 sièges ont été arrachés pendant le match et l'arbitre a dû arrêter la rencontre pendant six minutes après ces incidents, selon la presse.

Le Raja de Casablanca a déjà été sanctionné pour ces incidents: il disputera deux matches à huis clos et devra payer une amende de 50.000 dirhams (4.500 euros).

Les affrontements entre supporters de football sont récurrents au Maroc, où deux supporters avaient trouvé la mort en mars 2016.

Dans la foulée, les autorités avaient dissous des groupes de fans pour lutter contre le hooliganisme et interdit tout signe distinctif (slogans et banderoles) dans les stades.

Les premiers groupes de supporters "Ultras" ont fait leur apparition en 2005 dans les deux grands clubs de Casablanca (le Wydad et le Raja), avant d'essaimer un peu partout dans le pays.

Ils sont connus pour leur animation des stades mais aussi pour leurs actes de violence entre groupes rivaux et de vandalisme dans les rues.

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss