Culture

François Hollande parle culture et patrimoine à Rabat

François Hollande au Musée Mohammed VI. © DR
François Hollande parle culture et patrimoine à Rabat
mars 22
16:16 2018
Partager

François Hollande a disserté mardi sur les valeurs de cohésion de la culture et du patrimoine en ces temps troubles au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain à Rabat.

François Hollande était l'invité du musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain ce mardi. Il a pris part à une conférence-débat autour de "la culture comme ciment des peuples".

"J'aurais pu parler des questions internationales, d'immigration, des relations entre le Maroc et la France, de la lutte contre le terrorisme qui a frappé mon pays comme le votre (…), mais j'ai voulu aborder la réponse de la culture", a expliqué l'ex-président français.

Etaient notamment conviés à cette rencontre fermée l'ancien Premier ministre Abderrahmane Youssoufi, le conseil royal André Azoulay, le président de la première chambre Habib El Malki, mais aussi le ministre de la Culture et de la Communication Mohamed Laâraj.

L'ancien chef d'Etat a mis l'accent sur la préservation et la valorisation du patrimoine universel "qui nous appartient à tous", mais aussi sur le rôle que joue la culture comme vecteur de cohésion. "La culture est une priorité, car elle permet une prise de conscience. Elle permet aussi de prendre en considération nos histoires personnelles et collectives", a-t-il argumenté.

L'ancien président français estime par ailleurs que la coopération culturelle entre l'Europe et l'Afrique est "primordiale". Il a notamment insisté sur l'échange des œuvres, les coproductions et les résidences d'artistes. "Si par le passé, la France appliquait une politique de rétention des œuvres, aujourd'hui on est dans une dynamique d'échange", a-t-il déclaré.

Au Maroc, cette collaboration a donné lieu à des expositions évènements. Il y a eu d'abord "Le Maroc médiéval, un empire de l'Afrique à l'Espagne" une exposition itinérante montée par le musée du Louvre en collaboration avec la fondation nationale des musées (FNM).

D'abord installée en 2014 à Paris puis en 2015 à Rabat au musée Mohammed VI, l'exposition retrace l'histoire du royaume du XIe au XVe siècle. En 2017, l'exposition "Face à Picasso" articulée autour de onze moments de la vie du peintre espagnol, avec comme trame narrative la question du modèle, a pris ses quartiers au Musée Mohammed VI de Rabat. Une exposition qui est le fruit d'un partenariat avec le musée national Picasso.

Prochainement, la Fondation nationale des musées (FNM) rendra hommage aux peintres de " la modernité méditerranéenne" avec Matisse, Braque, Miro, Dali, Boltanski, et encore Picasso. L'exposition, qui aura lieu en avril 2018, est le fruit de collaboration avec le centre Pompidou.

François Hollande a aussi parlé de son engagement pour la protection du patrimoine mondial menacé. Un fonds international a été mis en place à l'initiative de la France, des Emirats Arabes Unis et de l'UNESCO. En mars 2017, 76 millions d'euros ont été levés. Le Maroc y a participé à hauteur de 1,5 million d'euros selon Le Monde.

Ce fonds aura pour mission de protéger les œuvres menacées en les plaçant dans des musées. Il permettra également de réhabiliter les ouvrages qui ont été détruits, mais aussi de lutter contre les trafics des œuvres d'art a répété l'ancien président français à Rabat.

Mehdi Qotbi, président de la FNM précise que François Hollande a fait le déplacement à Rabat "sans condition, ni rémunération". "Le fait que François Hollande réponde à notre invitation est une manière d'encourager le travail culturel du Maroc", s'est réjoui le président de la FNM.

Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss