Idées

Le billet de Mehdi Michbal- Revenir aux urnes

Le billet de Mehdi Michbal- Revenir aux urnes
mars 21
15:17 2018
Partager

Le week-end dernier, Saâd-Eddine El Othmani a balayé d’un revers de main les rumeurs d’élections anticipées, les qualifiant de “ragots de Facebook”. Son argument : la coalition des six s’entend très bien. Il a peut-être raison, même si on est en droit de douter de cette entente de façade. Mais passons. Les élections anticipées sont aujourd’hui une nécessité. Voire une urgence. Et l’argument n’est pas politique, mais d’abord socioéconomique. Six mois après le vote de confiance accordé par le parlement à l’Exécutif, le roi a appelé à un changement de modèle de développement, rendant de ce fait le programme de l’équipe El Othmani obsolète.

Les mêmes vieilles recettes produisant forcément les mêmes maux et déséquilibres pointés par le chef de l’Etat lui-même. On est donc aujourd’hui face à deux choix  : garder une équipe aux affaires jusqu’en 2021, avec un programme et un projet dépassés, dans le seul objectif de vendre au monde un Maroc stable politiquement. Ou gagner du temps, en allant de nouveau vers l’électeur avec de nouveaux programmes, de nouvelles idées, de nouveaux projets, et le laisser choisir entre les différentes offres politiques.

De ces deux options, la deuxième semble être la plus raisonnable, le Maroc n’ayant pas le luxe d’attendre quatre longues années de plus pour remettre le train du développement sur les rails. Sauf si les (fausses) apparences sont plus importantes. Mais ça, c’est une autre histoire.

Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss