Maroc

El Othmani met en place une nouvelle commission pour surveiller l'argent public

Crédit: Rachid Tniouni
El Othmani met en place une nouvelle commission pour surveiller l'argent public
janvier 19
16:13 2018
Partager

Le Chef du gouvernement a officiellement nommé ce matin à Rabat, les membres de la Commission nationale de la commande publique (CNCP) en présence du Secrétaire général du gouvernement Mohamed Hajoui.

Saâd Eddine El Othmani a désigné Thami Oulbacha comme président de la Commission nationale de la commande publique qui sera composée de 12 autres membres également nommés aujourd'hui en présence du Secrétaire général du gouvernement Mohamed Hajoui.

A cette occasion, le Chef du gouvernement a déclaré que la mise en place de cette commission « entre dans le cadre du chantier de réforme du système des commandes publiques », ajoutant que « le Maroc s’est inscrit dans cette réforme avec force et volonté grâce aux efforts du gouvernement qui souhaite améliorer la relation entre l’administration publique et ses partenaires et à la rendre conforme aux normes de gouvernance et de transparence ».

cérémonie d'installation de la Commission Nationale de la Commande Publique 1

Ainsi, Saâd Eddine El Othmani rappelle que le travail de cette commission est administrative, mais qu’« elle restera autonome dans ses missions et rôles préventifs, interventionnistes et propositionnels ». En ce sens, le chef de l’Exécutif soutient que cette commission « sera un outil de transparence en matière de d’utilisation de l’argent public et de réalisation des objectifs tracés lors de son allocation ».

Cette commission nouvellement créée constituera « un repère pour l’administration publique et pour les hommes d’affaires dans le but régler les différends qui peuvent survenir », en plus d’être un moyen de « moraliser la vie publique » selon le Chef du gouvernement.

Pour rappel, la CNMP a vu le jour conformément à l'article 26 portant décret de sa création dans le but de donner conseil, assister, étudier et examiner chaque dossier qui lui sera soumis dans le domaine des commandes publiques. Lesdits dossiers pouvant ainsi être transmis à la Commission soit par l’un des services de l'Etat, par des institutions publiques ou par toute autre personnalité morale de droit public.

Charki Lahrech/Adaptation: Jassim Ahdani

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss