Maroc

Fin du calvaire de 338 Marocains retenus en Libye

Les immigrés clandestins Marocains ont atterri aujourd'hui à l'aéroport Mohammed V de Casablanca. Crédit: DR
Fin du calvaire de 338 Marocains retenus en Libye
janvier 13
11:06 2018
Partager

Les autorités marocaines ont mis fin aujourd’hui au calvaire de plus de 300 immigrés clandestins marocains détenus dans des centres de l'Autorité libyenne de lutte contre l’immigration clandestine.

Un groupe de 338 Marocains  détenus en Libye sont arrivés tôt ce matin à l'aéroport Mohammed V en provenance de Tripoli. Des sources issues des familles des expulsés ont déclaré à Telquel Arabi qu'elles ont pu communiquer avec leurs enfants au petit matin, soulignant que leur condition de santé était bonne.

Pour sa part, le ministère chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de l'immigration a fait savoir dans un communiqué que ce nouveau processus d'expulsion du territoire libyen concerne 338 citoyens.

Lire aussi: Des migrants marocains réduits en esclavage en Libye 

Lire aussi : Le rapatriement des migrants marocains en Libye se précise 

Et au département dirigé par Abdelkrim Benatiq de mentionner que ce processus d'expulsion, lancé hier soir, " est le troisième du genre en moins de cinq mois ", rappelant que « 200 citoyens Marocains ont été transférés à la veille de l'Aïd al-Adha, en louant deux avions appartenant à la compagnie libyenne de transport aérien " Al Ifriqiya ".

La deuxième opération, qui comprenait 235 citoyens Marocains transférés du territoire libyen vers l'aéroport tunisien de Djerba, à été assurée par un avion privé appartenant à la RAM.

Le ministère ajoute que la procédure a eu lieu en coordination avec le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale, à travers la Direction des affaires consulaires et sociales, et l'Ambassade marocaine en Tunisie, sous un encadrement des services de sécurité marocains.

Selon le ministère, les services de sécurité se sont déplacées sur place pour mener à bien les procédures nécessaires à l'identification des personnes refoulées, en coopération avec les autorités libyennes, qui ont fourni toutes les "facilités pour réussir cette opération".

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss