Maroc

Malgré les menaces du Polisario, l’Africa Eco Race a passé Guergarat sans encombre (organisation)

Un participant à l'Africa Eco Race 2018 lors de l'étape entre Fort Chacal et Dakhla le 6 janvier. Crédit : Sandra Biegun - Facebook Africa Eco Race - DR
Malgré les menaces du Polisario, l’Africa Eco Race a passé Guergarat sans encombre (organisation)
janvier 08
10:58 2018
Partager

Les participants au rallye Africa Eco Race ont passé le 8 janvier la frontière maroco-mauritanienne à Guergarat, sans encombre, sous bonne garde de la Minurso, déclare à Telquel.ma un organisateur de la course.

La centaine de participants au rallye Africa Eco Race a passé la frontière maroco-mauritanienne sans encombre ce 8 janvier, nous indique un organisateur de la course. "On est sortis du Maroc. Tous les concurrents sont passés. Il ne reste que quelques éléments de l’assistance", nous déclare Thierry Scharff, en charge des relations avec la presse, alors qu’il se trouve lui-même au poste-frontière mauritanien.

Partie de Monaco le 31 décembre, la course doit rallier Dakar le 14 janvier. Après une journée de repos le 7 janvier à Dakhla, les concurrents en voiture, motos et camions doivent prendre le départ d’une nouvelle étape mauritanienne entre Boulanouar et Chami en début d’après-midi.

Dans une vidéo publiée le 7 janvier, le Polisario menaçait d’empêcher les participants au rallye Africa Eco Race de traverser la zone tampon de Guergarat, où des éléments du Front ont été signalés depuis quelques jours, "en violation de l’accord de cessez-le-feu", selon les termes d’une lettre marocaine transmise à l’ONU le 5 janvier.

"Il y a des menaces tous les ans, vous savez... Donc oui, il y a toujours des mesures qui sont prises en amont avec les autorités marocaines et mauritaniennes. Dans le no man’s land, les Nations unies sont là également," précise Thierry Scharff.

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss