essentiel

Responsable de la DGSN : Un tiers des effectifs a été promu depuis l’arrivée d’Abdelattif Hammouchi

Abdellatif Hamouchi, directeur de la DGSN et de la DGST Crédit: R. Tniouni
Responsable de la DGSN : Un tiers des effectifs a été promu depuis l’arrivée d’Abdelattif Hammouchi
janvier 07
17:41 2018
Partager

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, le responsable de la communication de la DGSN revient sur les réformes menées au sein de la  Direction depuis l’arrivée d’Abdellatif Hammouchi à sa tête. Il révèle notamment que plus de 5 000 sanctions ont prononcées à l’encontre de « policiers défaillants ».

Le responsable de la communication de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), Boubker Sabik,  a dressé le bilan de l’année 2017 du corps dirigé par Abdellatif Hammouchi dans une interview accordée à l’hebdomadaire Jeune Afrique publiée le 5 décembre. Le responsable y évoque notamment  la politique de moralisation menée au sein de la DGSN.

Il  y affirme notamment que 23 opérations d’audit ont été menées au sein des services régionaux et nationaux de la Direction. Celles-ci ont débouché sur 5 428 sanctions et mesures disciplinaires prononcées  à l’encontre de « policiers défaillants ».

Boubker Sabbik indique également que la DGSN souhaite avoir des policiers plus performants mais également plus respectueux de la loi. Afin de « faciliter leur mission », « de nouvelles infrastructures de sûreté ont été introduites, de nouvelles brigades régionales et un équipement au top de la technologie » affirme le responsable.

Plus de 8 000 promotions

Autre sujet évoqué dans cet entretien : la promotion « exceptionnelle » de 8 644 fonctionnaires de polices de différents grades.  Dans le détail, il s’agit de « 6 292 en uniforme, 2 312 en civil et 44 cadres interministériels, qui sont mis au service de la DGSN » indique Sabik qui précise que ces avancements ont touché à plus de 80 % les grades inférieurs à celui d’officier de la paix.

Ce dernier relève également que 22 180 fonctionnaires de la DGSN, soit le tiers du total des effectifs du corps, ont été promus. L’objectif de ces promotions est, selon le responsable, d’ « avoir une police plus réactive et plus efficace qui pourra faire face aux nouveaux défis sécuritaires, mais aussi une police citoyenne proche du citoyen ».

Interrogé sur les efforts menés par la police pour améliorer son image auprès des citoyens, Boubker Sabbik affirme qu’une « politique d’ouverture » a été menée par la DGSN citant notamment l’organisation de journées portes-ouvertes ayant attiré plus de 80 000 visiteurs.

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss