Maroc

Pointé par la Cour des comptes, le MDS s’explique sur plus de 3,3 millions DH dépensés en espèce

Crédit: A. Archane/Facebook
Pointé par la Cour des comptes, le MDS s’explique sur plus de 3,3 millions DH dépensés en espèce
décembre 29
16:48 2017
Partager

Le Mouvement démocratique et social (MDS) arrive en tête des formations épinglées par le rapport de la Cour des comptes sur le recours au paiement en espèces.

Le Mouvement démocratique et social (MDS) est le champion des dépenses en espèces, d’après le dernier rapport de la Cour des comptes sur les dépenses des partis politiques. Le parti, qui disposait cette année d'un budget de 4.216.873, 75 dirhams, aurait déboursé pas moins de 3.307.100 dirhams en espèces selon l'instance dirigée par Driss Jettou. Or, les partis politiques sont tenus d'émettre des chèques pour justifier toute dépense supérieure à 10.000 dirhams.

"Cela remonte à 2011 où un contentieux avec une imprimerie a conduit à une décision du tribunal interdisant au parti d’émettre des chèques. Depuis cette date, le parti a réglé l’ensemble de ses dépenses en espèces", nous explique Abdessamad Archane, secrétaire général du parti.

Hamid Alaoui, responsable des finances du parti, ajoute que "différentes charges ont été réglées en espèces, y compris les subventions attribuées aux représentants du parti, en période d'élections locales, qui leur ont été remises en contrepartie d’une signature sur PV".

Le parti promet de se mettre en conformité, ayant été autorisée par la Banque centrale à émettre à nouveau des chèques depuis le 15 novembre 2017.

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss