Maroc

Abdelkader Daioui, père des mineurs de Jerada: "On m’a promis beaucoup, mais je n’ai encore rien reçu"

Abdelkader Daioui, père des mineurs de Jerada: "On m’a promis beaucoup, mais je n’ai encore rien reçu"
décembre 27
18:56 2017
Partager

Le père des deux mineurs morts dans l'effondrement un puits d'extraction de charbon à Jerada vendredi dernier témoigne.

Dans son modeste domicile à Hassi Bilal, près de la station thermique de Jerada, le père des deux frères Houssain (30 ans) et Jedouane (23 ans) Daioui nous reçoit. "Je n’ai pas de quoi faire vivre mes enfants et petits-enfants (…) Je n’ai plus de santé, ni d'yeux et pas de ressources", se plaint-il au micro de Telquel arabi.

Un quotidien rendu encore plus compliqué par la disparition tragique de ses deux fils, morts dans l'effondrement d'un puits clandestin d'extraction de charbon. "Mes fils travaillaient pour faire vivre leur famille, mais aussi ma femme, mes autres enfants, et moi-même", poursuit le père des défunts.

Mohamed Daioui assure avoir reçu plusieurs personnalités locales, notamment le wali, le gouverneur, le pacha, et les caïds depuis le drame. "Ils sont tous venus me voir, ils m’ont présenté  leurs condoléances et je les en remercie", dit-il, expliquant aussi avoir reçu beaucoup de promesses, mais pas encore suffisamment d’aide concrète. "On m’a promis beaucoup, mais je n’ai encore rien reçu  (…) Ils ont noté l’adresse de la maison, et celle des jeunes orphelins et on attend", témoigne le père de famille.

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss