essentiel

La DGSN s’exprime sur la polémique des passages piétons

La DGSN s’exprime sur la polémique des passages piétons
décembre 19
17:45 2017
Partager

Dans des déclarations accordées à la MAP, une représentante de la DGSN confirme la mise en place de contraventions pour les piétons n'usant pas du passage qui leur est dédié pour traverser la route. Ces derniers pourront être sanctionnés d'amende allant de 20 à 50 dirhams.

Alors que depuis plusieurs jours, les agents de police verbalisent les piétons et conducteurs ne respectant pas le passage piéton, la DGSN sort de son silence. Une représentante de la police de la  circulation explique à l'agence MAP que cette nouvelle disposition a pour but de diminuer les risques d'accidents de la route.

L'instauration de ces amendes découle d'une stratégie en trois étapes. La première consistait à "réprimander les conducteurs ne respectant pas le passage piéton" en leur infligeant une amende de 300 dirhams à payer sur place sous peine de voir leur véhicule embarqué à la fourrière. La deuxième étape de cette stratégie consistait en une campagne de sensibilisation dédiée aux piétons. C'est la troisième étape de cette stratégie qui est actuellement exécutée avec des amendes de 20 et 50 dirhams pour les piétons n'empruntant pas les passages cloutés.

D'après le Code de la route, les piétons ne sont pas tenus de traverser la route en usant de ces passages si ces derniers sont situés à plus de 50  mètres. Selon des statistiques du ministère des Transports, les piétons représentaient plus de 28% des victimes des accidents de la route en 2016.

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss