Economie

Qui sont les industriels venus se greffer à l'écosystème automobile?

Qui sont les industriels venus se greffer à l'écosystème automobile?
décembre 11
18:09 2017
Partager

Plus d'une vingtaine d'entreprises opérant dans le secteur de l'automobile s'installeront au Maroc suite à la signature de conventions d'investissement ce lundi 11 décembre.

C'est un Moulay Hafid Elalamy jovial et fier qui a animé ce lundi 11 décembre une conférence de presse pour annoncer la concrétisation de 26 investissements industriels devant mener à la création de 11.568 emplois.

Il plaisante avec les journalistes, taquine ses équipes sur place et cache à peine sa jubilation.  "Je vous avais promis lors de la signature des écosystèmes de Renault et de PSA que les taux d'intégration atteindraient les 65% et 85%. Nous sommes en train de le concrétiser", clame-t-il.

"PSA est en train de finaliser ses achats, et nous savons que la voiture qui sortira de ses usines en 2019 aura un taux d'intégration de plus de 60%", promet-il. PSA a déjà passé commande pour 600 millions d'euros en sourcing sur un objectif d'un milliard, tandis que le sourcing de Renault a atteint près d’un milliard d'euros sur un objectif de deux milliards. Une majorité des investissements annoncés aujourd'hui rentre dans le cadre du renforcement de ces deux écosystèmes constructeurs.

Dans le sillage de Renault, six industriels vont démarrer l'installation de leurs usines. Il s'agit du Sud-coréen Hands Corporation (jantes en aluminium), de l'Italien SOGEFI (éléments filtrants), de l'Indien Varroc Lighting (éclairage/électronique) et des Français Sealynx (étanchéité automobile), GMD METAL (emboutissage) et Eurostyle Systems (injection plastique). "Grâce à la structuration de cet écosystème d’envergure, le constructeur atteint un taux d’intégration locale de 55%", précise le ministre.

En ce qui concerne PSA, 13 investissements ont été officialisés. L'un d'eux un sera hébergé à la cité Mohammed VI Tanger Tech. Il s'agit du Chinois Citic Dicastal, numéro 1 mondial de jantes en aluminium.

"Nous sommes en train de préparer la zone. C'est une ville, donc on ne peut pas installer de petits investisseurs qui vont prendre 1.000 ou 2.000 m², parce qu'il faut faire toute l'infrastructure. Or, quand vous avez un grand investisseur qui prend 20 ha, c'est lui qui fait tout. Nous avons donc décidé d'y inclure les grands immédiatement", nous précise Moulay Hafid Elalamy. Le ministre relève au passage que Citic investit, à lui seul, 380 millions d'euros soit près de 4 milliards dirhams.

Aotecar, l'autre industriel chinois de l'écosystème PSA, fabricant de compresseurs pour climatisation, n'intégrera pas la nouvelle cité tangéroise. Parmi les autres industriels de cet écosystème, on retrouve les deux Américains Nexteer Automotive (transmission, direction assistée) et Lear Automotive Morocco (sièges), les Français Faurecia (intérieur véhicule), Plastic Omnium (pare-chocs) et Steep plastique (composants plastiques), les Italiens MTA (boîtiers électromécaniques) et Promaghreb (mousse de siège), les Espagnols Ficosa (rétroviseurs extérieur) et SSC Tanger (emboutissage) et Japonais Jtekt, spécialiste de la direction assistée et enfin le Sud-Coréen Daedong (câbles de contrôle).

"À part les écosystèmes constructeurs, nous avons mis en place aujourd'hui un écosystème équipementier", révèle Moulay Hafid Elalamy. "Il y a certains équipementiers qui sont plus grands que des constructeurs. Leur taille justifie la création d'un écosystème qui leur est propre", ajoute le ministre. C'est le cas notamment de l'équipementier automobile Valeo, partenaire de tous les constructeurs dans le monde, qui amènera dans son sillage un autre industriel, l'Espagnol Proinsur, qui  opérera dans les systèmes d’étanchéité.

Enfin, le ministère a également réussi à attirer 5 investissements pour renforcer l'écosystème "câblage et connectique". Dans ce cadre, l'Américain TE Connectivity investira dans une unité de connecteurs pour véhicules commerciaux et industriels. Quatre unités japonaises verront le jour dans le domaine du câblage porté par Sews Maroc (Sumitomo), Sews MFZ (Sumitomo), Fujikura, et Yazaki.

Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss