Maroc

La Commission nationale d'arbitrage du PJD clôt le débat sur Benkirane

Abdelilah Benkirane, samedi 25 novembre, au Conseil national du PJD. (Dr: Tniouni).
La Commission nationale d'arbitrage du PJD clôt le débat sur Benkirane
décembre 07
18:57 2017
Partager

Pour la Commission d’arbitrage du parti à la lampe, l’éventualité d’un troisième mandat pour Benkirane ne peut être débattue lors du prochain Congrès du parti.

À l’issue d’une réunion tenue ce jeudi 7 décembre, la Commission nationale d’arbitrage du Parti de la justice et du développement a publié un communiqué dans lequel elle indique que le Congrès du parti prévu ce week-end (9 et 10 décembre) est seulement "habilité à entériner les projets inscrits à l’ordre du jour par le Conseil national".

Cette décision de la Commission, considérée comme "finale",  signifie le rejet du recours déposé par 49 membres partis, dont 46 congressistes, qui ont estimé que le Congrès est habilité à approuver la modification de l’article 16 des statuts du parti, qui limite le nombre de mandats d’un secrétaire général à deux mandats. Le communiqué de la Commission d'arbitrage ne fait aucune mention de la réunion d'urgence du secrétariat général convoquée par Abdelilah Benkirane.

Pour rappel, le Conseil national avait voté contre un amendement des statuts lors de sa session tenue les 25 et 26 novembre derniers. Contactée par Telquel Arabi, une source proche de la Commission d'arbitrage affirme que la décision annoncée dans le communiqué de ce jeudi  a été prise à l'unanimité. Elle clôt donc le débat sur l'éventualité d'un troisième mandat d'Abdelilah Benkirane à la tête du parti à la lampe. Le prochain secrétaire général du PJD sera élu le 10 décembre.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss