Com d'entreprise

1ère cérémonie de remise du label « Passeport de l’innovation » d’ADALIA SCHOOL of Business

1ère cérémonie de remise du label « Passeport de l’innovation » d’ADALIA SCHOOL of Business
décembre 04
14:47 2017
Partager

Casablanca ADALIA School of Business, en collaboration avec l’écosystème de soutien à l’innovation et à l’entrepreneuriat au Maroc, a fait appel à l’expertise technique de Cap Digital Paris-Région et l’évaluation du processus adapté et mis en place par Bureau Veritas.

(Cet article est une communication d'entreprise. Il n'a pas été rédigé par les journalistes de Telquel.ma)

L’objectif étant le soutient à la recherche et l’innovation par un programme de labellisation sélectif des projets innovants proposés par des porteurs de projets (personnes morales ou physiques) au Maroc et en Afrique.

Pour l’attribution du label proprement dite, la Business s’est appuyée sur des expertises réalisées par différentes parties prenantes : entreprises (grands comptes, fonds d’investissements, sociétés de gestion, incubateurs, professionnels du secteur d’activité concerné par la labellisation…etc

 

La Remise du label se déroule à ADALIA School of Business le 28 novembre 2017 à 18h, en présence de M.Hicham Zanati SERGHINI, Directeur Général de la CCG Mme Hakima Fasli ,6e vice-présidente, M.Youssef ADNANI, Directeur Général Bureau Veritas Maroc. La présence d’entreprises de renoms et de personnalités actives dans le monde de la start-ups étaient au RDV.

Cette labellisation est née au lendemain de la deuxième édition des Innodays organisé le 10 et 11 octobre 2017 par ADALIA School of Business qui a été couronnée par une nouvelle moisson d’initiatives en faveur du Networking, de la labélisation de la Startup au Maroc et  par un très fort et franc plaidoyer en faveur de l’écosystème entrepreneurial, de l’incubation et de l’économie du digital.

La conférence internationale pour l’entrepreneuriat et l’innovation en Afrique a rassemblé plus de cinquante experts de la communauté académique et professionnelle internationale venant de trois continents, tous associés à plusieurs faiseurs de succes story et de porteurs de projets.

Bénéficiant d’une couverture médiatique très large et du live streaming conférences, ensemble. Ils ont croisé leurs regards et exposé leurs visions sur la base d’expériences réelles pour esquisser la plus belle manière de ne pas seulement prévoir l’avenir mais de le rendre possible pour une Afrique des solutions. Les différents intervenants et devant un large auditoire d’initiés ont lancé de puissants arguments en faveur de l’innovation de rupture et pour la fin de la territorialité de la valeur.

Ajoutons, que plusieurs conférenciers ont indiqué que la caractéristique du modèle américain et que l’Etat n’a pas vocation à dynamiser l’initiative et l’entreprise privé, la Sillicon Valley n’est pas une création régalienne mais le fruit de prises de risques individuelles. En marge du discours politique, de plus en plus de citoyens audacieux s’engagent et entreprennent. Certes, la puissance publique peut être un levier et un accélérateur de l’innovation si son intelligence managerielle lui permet d’agréger le champ social aux clusters et si l’innovation est adossée à un principe de croissance partagée.

En marge de ces deux journées d’émulation entre les nombreux acteurs d’écosystèmes continentaux, il a été dit et redit que l’avenir est dans les clusters, les startups et les très petites entreprises. Sans ambages, entrepreneurs et faiseurs de Success Story ont tous montré qu’ils partagent au moins une valeur : ils ne tendent pas la main, et n’attendent pas d’être aidés mais croient tous à un entreprenariat, à des startups et à des Small Acts Business qui gagneraient à muter et à devenir viral dans tout le continent.

L’axe de l’entreprenariat durable et de l’employabilité, enjeu économique et social pour l’Afrique dont la population urbaine va atteindre plus d’un milliard en 2050. Une des réponses avancées a été du côté d’une croissance pro-jeune plus rapide et créatrice d’emploi et d’opportunités, inclusive sans complexes des économies informelles et populaires orientées numérique et digital. ADALIA School of Business a clôturé son évènement international en mettant en avant le Passeport Startup Innodays qui aujourd’hui a vu la naissance d’une initiative qualifiée de trait d’union de confiance pour des projets innovants.

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss