essentiel

Mini-marathon à Casablanca: "Je cours pour sauver des vies"

Crédit : AFP
Mini-marathon à Casablanca: "Je cours pour sauver des vies"
novembre 13
15:01 2017
Partager

Le Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Rochd de Casablanca a organisé dimanche un mini-marathon au sein de l'hôpital pour sensibiliser à l’importance du don d’organes pour sauver des vies humaines.

Quelque 300 personnes, dont des artistes, des médecins et des journalistes, ont pris part à la course organisée sous le thème "Je cours pour le don d’organes, je cours pour sauver des vies", répondant à l'appel lancé par le CHU Ibn Rochd de Casablanca.

Afif Moulay Hicham, directeur général de l'hôpital, a expliqué à la MAP que la manifestation avait pour but de sensibiliser le public à l'importance du don d'organes et "inciter les concitoyens à en parler a leurs proches, pour faire connaître leur position sur le sujet".

L’enjeu est de "rappeler que nous sommes tous concernés par le don d'organes et que sauver des vies est une action de solidarité qui permet de donner de l'espoir aux malades en attente", a expliqué le médecin, soulignant que le Maroc compte entre 800 et 1.000 donneurs inscrits d'organes pour une population de 35 millions d'habitants.

Selon une étude du ministère de la Santé réalisée entre 2012 et 2014, le Maroc devait opérer annuellement 1.000 greffes de cornée, 250 greffes de reins et 300 greffes de moelle épinière. Mais la réalité est tout autre. Seulement 370 greffes de cornée ont été réalisées en 2014, soit 29 de moins qu’en 2013. Le nombre de greffes de reins a quant à lui atteint 56 la même année. On recense aussi 57 greffes de moelle épinière.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss