essentiel

Chiffre choc: 293 Marocaines accompagnées de 391 enfants ont rejoint Daech

Abdelouafi Laftit, ce 6 juin, devant la Chambre des représentants, intervenant au sujet du Hirak du Rif. Crédit: R. Tniouni
Chiffre choc: 293 Marocaines accompagnées de 391 enfants ont rejoint Daech
novembre 13
11:43 2017
Partager

Le ministre de l'Intérieur Abdelouafi Laftit a fait au Parlement le point sur la lutte antiterroriste au Maroc. Les chiffres.

Le ministre de l'Intérieur Abdelouafi Laftit a présenté le budget sectoriel de son département jeudi dernier devant les parlementaires. L'occasion pour lui, entre autres, de faire le point sur les efforts du Maroc dans la lutte antiterroriste, chiffres à l'appui.

Selon lui, les services de sécurité ont réussi à démanteler 23 cellules terroristes en 2015, 15 cellules l'année d'après, et 10 à fin octobre de l'année en cours.

Lire aussi: Le BCIJ a arrêté 692 personnes depuis sa création

Devant les élus de la nation, Abdelouafi Laftit a également fourni les dernières statistiques sur les combattants marocains qui s'étaient rendus dans la zone de conflit syro-irakienne. Ainsi, 1.669 Marocains ont rejoint les groupes terroristes dans cette région. Dans le lot, 929 combattent dans les rangs de Daech. Sur ce total aussi, le ministre de l'Intérieur a révélé que 225 combattants étaient d'anciens détenus, condamnés en vertu de la loi antiterroriste.

Abdelouafi Laftit, qui a admis que le Maroc était ciblé par les groupes terroristes, sans fournir de détails, a précisé que 213 combattants étaient rentrés au Maroc.

Lire aussi: Le BCIJ, un "FBI marocain", pour lutter contre le terrorisme

Le ministre a dévoilé d'autres statistiques qui donnent froid dans le dos. C'est le cas des 293 Marocaines qui ont rejoint Daech, accompagnées de 391 enfants.

Lire aussi: Infographie: les chiffres de la lutte antiterroriste au Maroc depuis 2001

Abdelouafi Laftit s'est dit confiant pour ce qui est de la lutte antiterroriste avec la coordination entre les divers services de sécurité, le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ, relevant de la DGST). Par ailleurs le ministre de l'Intérieur a révélé que l'armée était également impliquée dans la lutte antiterroriste.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss