essentiel

La Cour de cassation rejette la demande de liberté provisoire des détenus du Hirak

La Cour d'appel de Casablanca. Crédit : DR
La Cour de cassation rejette la demande de liberté provisoire des détenus du Hirak
novembre 10
12:21 2017
Partager

Cette sixième demande classée sans suite a été formulée par les avocats de la défense ce mardi 7 novembre lors de la reprise du procès.

Une déception de plus dans les rangs du comité de défense du Hirak. La sixième demande de liberté provisoire pour les 54 militants du Hirak actuellement poursuivis par la chambre criminelle de la Cour d’appel de Casablanca a été rejetée le 9 novembre par la Cour de cassation.

Isaac Charia, membre du comité de défense et avocat de Nasser Zafzafi a qualifié cette décision de "normale et attendue", estimant qu’une décision "contraire aurait créé la surprise".

Notre interlocuteur rappelle que depuis le début du procès, aucune des trente requêtes sur divers registres (liberté provisoire, retrait des caméras, etc.) n’a obtenu l’approbation du juge alors que "toutes les requêtes déposées par le Ministère public ont été acceptées".

Depuis la fusion des dossiers des groupes Ahamjik, Zafzafi et El Mahdaoui, une audience s’est tenue à la Cour d’appel de Casablanca le 7 novembre. La prochaine audience du procès aura lieu le 21 novembre prochain.

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss