Economie

Akhannouch veut consacrer 6,85 milliards de dirhams au monde rural en 2018

Le ministre de l'Agriculture et de la pêche, Aziz Akhannouch. Crédit: Yassine Toumi.
Akhannouch veut consacrer 6,85 milliards de dirhams au monde rural en 2018
novembre 10
18:32 2017
Partager

Le programme de lutte contre les disparités sociales et territoriales sera doté d'une enveloppe budgétaire de 6,85 milliards de dirhams, pour l'exercice 2018.

Devant la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants, Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, a affirmé que pour l'année 2018, le budget du programme de lutte contre les disparités sociales et territoriales s'élèvera à 6,85 milliards de dirhams.

Une partie de ce budget, 90 millions de dirhams, sera consacré au développement des zones oasiennes, de l'arganier, des zones montagneuses et d'autres activités liées au domaine rural.

116 millions de dirhams seront consacrés à la réalisation de projets dans le cadre de la coopération internationale. Le financement de ces projets sera assuré par le Fonds Vert pour le Climat (99 millions de dirhams) et le Fonds d'adaptation aux changements climatiques (17 millions de dirhams).

Par ailleurs, une enveloppe de 45 millions de dirhams sera dédiée à la poursuite du projet de développement rural des montagnes de l'Atlas. Le ministre a également souligné la priorité au niveau de la sécurité des denrées alimentaires, rappelant qu'en 2018, l'accent sera mis sur les points suivants :

  • Contrôle et utilisation des semences (2,3 millions de quintaux) ;
  • Contrôle et utilisation de plants (40 millions) ;
  • Vaccination et traitement du cheptel (8 millions de têtes) ;
  • Contrôle des viandes (400000 tonnes) ;
  • Produits de la mer (550000 tonnes).

Le budget consacré à la lutte contre les disparités rurales inclura également les financements du Fonds de développement, d'un montant de 3,9 milliards de dirhams, qui seront répartis de la manière suivante :

9,94 milliards de dirhams pour l'investissement

Pour ce qui est du budget d'investissement du département, il constatera une légère hausse passant de 9,05 milliards de dirhams en 2017 à 9,94 milliards pour l'année prochaine, imputable à la hausse du budget de gestion à hauteur de 2% et du budget d'investissement de près de 70%. Pour Akhannouch, cette évolution est due principalement aux variations haussières de divers programmes :

Programme Variation 2017-2018
Irrigation et aménagement du domaine agricole +20%
Développement des filières de production agricole +2%
Sécurité sanitaire +28%
Education et formation +4%
Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss