essentiel

Hirak: nouvelle audience le 21 novembre

La Cour d'appel de Casablanca. Crédit : DR
Hirak: nouvelle audience le 21 novembre
novembre 08
11:55 2017
Partager

L’audience du 7 novembre a été marquée par l’expulsion de l’un des accusés. La Cour d’appel de Casablanca statuera le 9 novembre sur les demandes de libertés provisoires des accusés.

Lors d’une audience tenue le 7 novembre, la Chambre criminelle de la Cour d’appel de Casablanca a annoncé le renvoi au 21 novembre du procès "des mis en cause dans les évènements survenus à Al Hoicema".

La même source précise que les avocats de la défense ont sollicité la Cour afin de permettre aux accusés de se présenter devant le juge au lieu de comparaitre "dans l’espace qui leur était réservé jusqu’ici".

Les accusés comparaissaient en effet derrière un box en verre, et dans trois groupes distincts (Ahamjik, Zafzafi et El Mahdaoui) qui ont été regroupés le 2 novembre.

Le procureur du roi à la Cour d’appel de Casablanca a également indiqué  qu’un des accusés a été expulsé de la salle  pour avoir pris la parole sans autorisation. Selon le360.ma, il s'agit de Nasser Zafzafi, qui aurait scandé des slogans  sans demander à prendre la parole. Dans la foulée, de son expulsion, d'autres accusés auraient demandé à quitter la salle d'audience.

La Cour d’appel de Casablanca tiendra le 9 novembre, une audience consacrée à l’examen de la requête des avocats de la défense d’accorder la liberté provisoire aux accusés.

Avec MAP

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss