Maroc

Le PPS proposera six noms pour remplacer Benabdellah et Louardi au gouvernement

Nabil Benabdellah © Yassine Toumi / TELQUEL
Le PPS proposera six noms pour remplacer Benabdellah et Louardi au gouvernement
novembre 07
14:35 2017
Partager

Les noms de six membres du  PPS seront proposés au Chef du gouvernement pour remplacer les anciens ministres Nabil Benabdellah et El Hossaine Louardi débarqués sur décision royale.

Le Parti du progrès et du socialisme (PPS) décidera ce mardi des noms proposés pour remplacer Nabil Benabdallah et El Hossaine Louardi à la tête des ministères respectifs de l'Urbanisme et de la Santé après leur limogeage par le roi. Des sources concordantes au sein du parti au livre ont confirmé que les noms retenus seront soumis le jour même au chef du gouvernement, Saad Eddine  El Othmani.

D'après une source au sein du Bureau politique du PPS contactée par TelQuel Arabi, le parti déposera une liste de six candidats. La liste des ministrables PPS se compose d'Anas Doukkali, directeur général de l'ANAPEC, Abdelahad El Fassi, membre du Bureau politique du PPS, Said Fekkak, directeur de la Fondation Hassan II pour la promotion des œuvres sociales au profit du personnel du secteur public de la santé, Abderrahim Bensar, chef de cabinet d'El Hossaine Louardi au ministère de la Santé, Abdellatif Ouammou, conseiller parlementaire et membre du Bureau politique du Parti, et Rachid Rokbane, ancien président du groupe parlementaire du parti. Ce dernier était pressenti au ministère de la Jeunesse et des Sports avant que ce dernier  soit confié à Rachid Talbi El Alami du Rassemblement national des indépendants (RNI).

Lire aussi: Le PPS reste au gouvernement

Samedi dernier, le Comité central du PPS a voté le maintien du parti dans la coalition gouvernementale dirigée par le PJD. La question du retrait ou du maintien du PPS au gouvernement s'est posée avec acuité depuis la décision royale de limoger deux ministres en exercice du parti du livre.

Lire aussi : Gouvernement El Othmani II: selon Laenser, des portefeuilles pourraient changer de parti

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss