Culture

Hassan El Fad part à l’assaut de l’Afrique et du monde avec "Who is Kabour "

Hassan El Fad part à l’assaut de l’Afrique et du monde avec "Who is Kabour "
novembre 02
14:23 2017
Partager

Le personnage culte de Hassan El Fad a désormais son propre one man show. L'humoriste livre à Telquel Arabi les détails de sa tournée internationale et de son nouveau spectacle "Who is Kabour".

Après son grand succès à la télévision, Kabour se donne une nouvelle vie sur les planches, le temps d’une tournée entre l’Afrique de l’Ouest, le Maroc, l’Europe et l’Amérique du Nord. Point d’orgue de ce grand tour d’horizon, le spectacle prévu à Abidjan à la veille du match décisif entre le Maroc et la Côte d’Ivoire s’annonce particulièrement palpitant.

"Ce sera un one man show sous forme  d’interview avec le caricaturiste M'barek Abou Ali qui partagera la scène à mes côtés", relève Hassan El Fad. Caustique et imprévisible comme à son habitude, "Kabour" parlera de son enfance et de ses rêves loufoques, reprenant les ingrédients qui ont fait de la saga "L’Couple" un succès national.

"Comment a-t-il épousé Chaâïbia, où a-t-il rencontré Lahbib pour la première fois, pourquoi l’a-t-on expulsé du cirque Amar et pourquoi refuse-t-il de placer son argent en banque ?… Kabour vous dira tout", promet l’artiste.

Le créateur de  Kabour annonce également vouloir traiter de sujets comme l’équité, la peine de mort ou encore le don d’organes "tels que perçus au Maroc".

Interrogé sur le lien entre sa tournée ouest-africaine (une première en la matière) et la réintégration du Maroc de l’UA, El Fad répond que "le nouveau prisme africain du Maroc aiguise notre appétit en tant qu’acteurs culturels ". L’artiste aux multiples facettes, qui jouit d’une popularité au-delà des frontières marocaines, évoque l’affection particulière qu’il voue à des pays comme le Sénégal et la Côte d’Ivoire. " Les références socioculturelles du personnage de Kabour sont purement marocaines. Il est par conséquent logique d’en exposer le contenu à nos concitoyens établis à l'étranger", poursuit-il.

La première présentation de son spectacle de 1h40 sera donnée le 8 novembre à Dakar. Deux jours plus tard, ce sera au tour du Palais de la culture à Abidjan d’accueillir l’enfant d'Aïn Sebaâ."Le Maroc, la France, la Belgique, les Pays-Bas, le Canada et les Etats-Unis suivront", indique la figure de proue de la comédie Made in Morocco.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss