Economie

Le Maroc recule d'un rang au classement Doing Business

. Crédit : DR
Le Maroc recule d'un rang au classement Doing Business
octobre 31
19:34 2017
Partager

Le Royaume, premier pays nord-africain du classement, affiche de faibles scores dans les indicateurs à caractère légal et réglementaire.

Selon le rapport Doing Business 2018, publié par la Banque mondiale, aujourd'hui le 31 octobre. Le Maroc détient le 69e rang mondial parmi 190 pays avec un score de 67,91 points et perd un rang par rapport à l'année précédente.

Pour le gouvernement, avec ce résultat le Maroc "confirme sa place en tant que leader en Afrique du Nord". Le Royaume devance en effet la Tunisie (88e), l’Égypte (128e) et l’Algérie (166e). A l'échelle du continent, le Maroc maintient  son 3e rang derrière les Îles Maurice (25e) et le Rwanda (41e) et devant le Botswana (81e) et l’Afrique du Sud (82e).

Pour ce qui est des pays de région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), le Maroc figure en 3e position, derrière les Émirats arabes unis (21e) et le Bahreïn (66e) et pour la première fois devant le Sultanat d’Oman (71e).

Indicateurs Classement Doing Business 2018 Score Doing Business 2018 Score Doing Business 2017
Global 69 67.91 67.94
Création d’Entreprise 35 92.46 90.75
Paiement des Taxes et Impôts 25 85.72 83.74
Obtention d'un Permis de Construire 17 79.73 79.77

Hormis l’amélioration et le renforcement des services en ligne au profit des entreprises, le rapport Doing Business 2018 salue les réformes entreprises par le Maroc en matière de simplification et de mise en place d’instruments de paiement des impôts à travers notamment la généralisation des procédures de télédéclaration et de télépaiement de l’impôt sur les sociétés (IS), sur le revenu (IR) et de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA).

Indicateurs Classement Doing Business 2018 Score en 2018 Score en 2017
Exécution des Contrats 57 61.85 61.85
Obtention de Prêts 105 45.00 45.00
Transfert de Propriété 86 64.35 65.19
Protection des investisseurs minoritaires 62 58.33 58.33
Commerce Transfrontalier 65 81.12 81.12
Règlement de l'insolvabilité 134 34.03 33.89

Le recul du Maroc au classement cette année est imputable aux scores des indicateurs à caractère légal et réglementaire, à savoir l'exécution des contrats, la protection des investisseurs minoritaires, le commerce transfrontalier, l'obtention de prêts demeurant au même niveau que l'année dernière.

De plus, les indicateurs de transfert de propriété et de règlement de l'insolvabilité accusent en encore un retard important puisque le Maroc se situe aux 105e et 134e rangs dans ces domaines.

Lors de la présentation de sa déclaration gouvernementale, au mois d'avril, Saad Eddine El Othmani avait part de son intention de hisser le Maroc dans le top 50 du classement Doing Business. Il avait toutefois spécifié que cette évolution dépendrait du renforcement du secteur industriel et de l’application du plan industriel 2014-2020.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss