Economie

El Othmani discute d'amnistie fiscale et d'arriérés CNSS avec les TPE-PME

El Othmani discute d'amnistie fiscale et d'arriérés CNSS avec les TPE-PME
octobre 04
14:22 2017
Partager

Tant attendue, la deuxième rencontre entre le chef du gouvernement et la Confédération marocaine des TPE-PME a eu lieu ce mardi 3 octobre. L'occasion pour son président Abdellah El Fergui de présenter leurs doléances pour le PLF 2018.

Après une première entrevue le 16 juillet dernier, le président de la Confédération marocaine de TPE-PME, Abdellah El Fergui a de nouveau rencontré le chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, ce mardi 3 octobre au Mechouar Touarga à Rabat. "Lors de cette réunion, nous avons discuté des propositions que la Confédération souhaite intégrer dans la prochaine loi de finances 2018 pour venir en aide aux PME, mais surtout aux TPE", explique El Fergui.

Les PME réclament une amnistie fiscale et des arriérés de 2 ou 3 ans de la CNSS. Cette mesure permettra aux TPE-PME en difficulté d'accéder aux attestations de la direction générale des impôts et de la CNSS pour pouvoir soumissionner aux appels d'offres. Sur ce registre, El Fergui réclame l’application de la loi qui consacre 20 % des commandes publiques aux PME surtout au niveau des régions.

Lire aussi: Abdellah El Fergui: "Pour le PLF 2018, nous proposons une loi d'amnistie pour les TPE-PME en faillite"

La Confédération milite aussi pour permettre à cette catégorie d’entreprises qui constitue l’essentiel du tissu économique du pays d’accéder au financement "en encourageant les organismes de microcrédits à augmenter le plafond de ces crédits, en diminuant leurs taux et en prolongeant les durées", préconise le président de la Confédération.

L’un des points que la confédération souhaite faire figurer sur le PLF 2018 concerne les délais de paiement, qui cause bien des fois la faillite des petites structures.

"Nous nous sommes mis d'accord pour organiser très prochainement un groupe de travail entre notre Confédération et le gouvernement pour élaborer des propositions de loi dans ce sens", confie El Fergui.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss