Culture

"Les Chrétiens d'Orient, 2000 ans d'histoire" à l'IMA, une exposition pour témoigner de leur diversité

"Chrétiens d'Orient, 2000 ans d'histoire", IMA, Paris. Crédit : IMA
"Les Chrétiens d'Orient, 2000 ans d'histoire" à l'IMA, une exposition pour témoigner de leur diversité
septembre 26
16:23 2017
Partager

L'exposition sur "Les chrétiens d'Orient, deux mille ans d'histoire", qui raconte l’histoire des communautés chrétiennes en Egypte, Syrie, Irak, Liban, Jordanie et Palestine, a été inaugurée, le 25 septembre au soir, à l’institut du monde Arabe (IMA) à Paris.

L'Institut du monde arabe (IMA) à Paris a inauguré le 25 septembre l'exposition "Les chrétiens d'Orient, deux mille ans d'histoire", qui rend hommage à l'histoire de près de 20 millions de chrétiens qui ont subi des persécutions à travers les siècles. Depuis l'antiquité et la naissance du christianisme, jusqu'à nos jours et la fuite d'Irak et de Syrie des chrétiens menacés par Daech, l'exposition propose une traversée de l’histoire religieuse politique, culturelle et artistique de ces communautés.

Elle débute avec l’apparition du christianisme jusqu’au développement du monachisme, puis à la formation des Eglises grecque, copte, assyro-chaldéenne, syriaque, arménienne et maronite sur fond de débats théologiques fondateurs. L'exposition revient sur l’époque moderne sous l’impulsion de missions catholiques et protestantes venues d’Europe. L’exposition fait voir ces églises aujourd’hui dans la diversité de leurs rites, de leurs saints, de leurs traditions, de leurs lieux, de leurs langues sacrées, de leurs architectures et de leurs représentations iconographiques, relève la MAP dans une note de présentation de cette exposition.

"De l’austère grâce paléochrétienne aux ors de l’iconostase, des conciles fondateurs aux grands schismes et au renouveau des missions, de la place singulière des chrétiens après la conquête musulmane au rôle exceptionnel qu’ils jouèrent dans l’essor du nationalisme arabe, ce parcours jalonné d’œuvres somptueuses nous convie à traverser leur histoire", a déclaré Jack Lang selon la MAP.

300 objets

Plus de 300 objets patrimoniaux, dont certains n'ont jamais été montrés en Europe, jalonnent le parcours de cette exposition grâce au travail de l'IMA en lien étroit avec les différentes communautés chrétiennes d'Orient et au soutien de MuBA Eugène Leroy, musée des beaux-arts de Tourcoing (nord-Est de la France).

Elle dévoile ainsi des pièces uniques et inédites tels les évangiles de Rabbula, un célèbre manuscrit enluminé syriaque du VIème siècle, les premières fresques d'églises connues au monde, de Doura Europos en Syrie, des mosaïques des premières églises palestiniennes et syriennes, des portraits de moines coptes du monastère égyptien de Baouit. Des stèles et souvenirs de pèlerinages aux effigies de saint Ménas, Saint Syméon et Sainte Thècle, ainsi que des icônes illustrant la magnificence du Sacré, sont également exposés aux visiteurs, relève la MAP.

Donner la parole

L’exposition, qui se poursuivra jusqu’au 14 janvier prochain, ambitionne aussi de donner la parole, à travers des témoignages, sous le regard de photographes contemporains, à ceux qui sont aujourd’hui partie prenante de ces territoires confrontés à des situations politiques et sociales très diverses.

"Présenter les chrétiens d’Orient, c’est permettre d’appréhender leur histoire et leur diversité. C’est également faire comprendre le rôle majeur que ces communautés ont joué dans le développement politique, culturel, intellectuel et religieux de cette zone géographique", souligne la note de présentation citée par la MAP. "Au-delà de la préservation du patrimoine matériel et immatériel, c’est la question de la diversité du monde arabe et de sa riche histoire qui est posée", ajoute la même source.

L'Institut du Monde Arabe s'est lancé un défi "qui n’avait été encore relevé par aucune grande institution à savoir évoquer, au sein d’une exposition unique, le christianisme oriental sous toutes ses facettes : historique, cultuelle, culturelle", a indiqué Jack Lang, président de l'IMA, notant que l'exposition se propose surtout de présenter les chrétiens d’Orient dans leur pluralité et dans toute la complexité de leur histoire millénaire.

Dans le cadre de cette exposition, seront également organisés des conférences et colloques, des ateliers et des actions éducatives pour grands et petits, des visites guidées et des stages de création, ainsi que des projections de films traitant des chrétiens d'Orient.

Lire aussi : Au Maroc, les convertis au christianisme sortent de l'ombre

Lire aussi : Mustapha, chrétien marocain: "nous dénonçons les agissements de certains agents administratifs du fait de notre religion"

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss