Maroc

Vidéo de l'"égorgement" à Agadir : "il ne s'agit pas d'un meurtre" selon une source sécuritaire

Vidéo de l'"égorgement" à Agadir : "il ne s'agit pas d'un meurtre" selon une source sécuritaire
septembre 06
13:58 2017
Partager

Depuis ce mardi 5 septembre, une vidéo d'une agression violente à l'arme blanche à Agadir circule sur les réseaux sociaux. Une source sécuritaire a démenti le meurtre et précisé qu'il s'agissait d'une bagarre ayant fait 3 blessés légers.

La vidéo d'un prétendu égorgement, qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux et a été reprise par plusieurs médias hier 5 septembre. Elle a été filmée par un témoin qui assistait à la scène depuis son immeuble.

Que voit-on?

Cette vidéo amateur, qui dure 3 minutes, montre un groupe d'une dizaine d'hommes visiblement agités, tandis qu'un autre est allongé à terre. Certains protagonistes essaient sans succès de contenir un homme en tee-shirt rouge qui sort une lame de sa poche, et assène des coups à l'homme allongé, vraisemblablement au niveau de son thorax ou de sa gorge.

Il termine par de violents coups de pieds dans les côtes, fait ensuite quelques pas boiteux et s'agenouille, entouré d'autres hommes. Personne ne vient porter assistance à la victime, qui semble inanimée, à terre. L'agresseur s'enfuit ensuite à l'arrière d'un scooter conduit par un de ses acolytes. Un homme s'approche alors de la victime et essaie de la faire bouger, sans succès.

Que s'est-il vraiment passé ?

Une source sécuritaire autorisée interrogée par Goud.ma "dément qu'il y ait eu un meurtre au quartier Al Qods à Agadir le mardi matin, et qu'un jeune homme ait été égorgé". Elle précise que cette scène s'est produite dans la nuit du 4 au 5 septembre. Une bagarre a éclaté dans un groupe de jeunes gens ivres célébrant le "Boujloud" (rite amazigh à l'occasion de l'Aïd El Kebir).

La dispute a dégénéré en affrontement à l'arme blanche, et 3 blessés légers ont été transportés à l'hôpital. Aucun décès n'a été constaté. Les autorités se sont déplacées sur les lieux et ont arrêté les belligérants, qui étaient alors dans un état manifeste d'ébriété. La même source sécuritaire précise qu'une enquête a été ouverte par le parquet général pour préciser les circonstances exactes de la bagarre et des agressions.

Dans un second article, Goud.ma publie les images de l'une des victimes présentant des blessures légères.

photo du site Goud.ma de l'une des victimes de la bagarre à Agadir

photo du site Goud.ma de l'une des victimes de la bagarre à Agadir

photo du site Goud.ma de l'une des victimes de la bagarre à Agadir

photo du site Goud.ma de l'une des victimes de la bagarre à Agadir

 

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss