essentiel

Les engagements de Ben Abdelkader pour la réforme de l'administration publique

Mohammed Benabdelkader Crédit DR
Les engagements de Ben Abdelkader pour la réforme de l'administration publique
août 25
16:49 2017
Partager

Lors du Conseil de gouvernement tenu le 24 août à Rabat, le ministre de la Réforme de l’Administration et de la Fonction publique, Mohammed Ben Abdelkader, a présenté un ensemble de nouvelles mesures qui seront appliquées d’ici la fin de l’année.

Le programme de réforme que propose Mohammed Ben Abdelkader "s’articule autour de 3 axes stratégiques à savoir l’amélioration de la relation administration-citoyen, la valorisation du capital humain et la consolidation des mécanismes de gouvernances en améliorant l’organisation", nous confie le ministre.

Afin de mettre en place cette réforme, le ministre “prévoit la création d’une commission nationale comme outil de gouvernance de ce chantier“ qui aura pour principales missions de “fixer les orientations stratégiques de la réforme de l’administration, de valider le programme de la réforme de l’administration, de coordonner l’action interministérielle, de  débattre de tout programme, de promouvoir la concertation, la communication et la coordination, d’examiner les bilans et d’adopter un rapport de synthèse annuel“. C’est “l’ensemble des fonctionnaires de l’administration publique“ qui est concerné par cette réforme. D’après le ministre, “un délai d’application a été fixé pour chaque projet“.

Un portail unifié des plaintes

Dans le très court terme, différentes mesures d'ordre juridique et en relation avec la gestion devraient être appliquées, notamment dans le domaine de l’amélioration des services publics, "le renforcement des compétences des ressources humaines ainsi que leur motivation, la réhabilitation des services publics et la promotion de la politique de décentralisation, de coordination et de transversalité".

Parmi elles, le ministre annonce le lancement d’un portail national unifié des plaintes permettant de transmettre les observations et suggestions des citoyens et de soumettre leurs plaintes relatives aux services publics.

Le ministre a mis en avant le lancement d’une expérience pilote des services de proximité dans une annexe administrative relevant de la Wilaya de Rabat-Salé. Le but est de limiter le nombre de documents administratifs demandés, de diminuer les allées et venues des citoyens vers l’administration et de réduire les coûts des services administratifs pour le citoyen et l’administration. Cette annexe permettrait l’accès commun aux informations entre les départements et contiendrait les données relatives aux documents administratifs requis par les services publics.

Professionnalisation de la haute et moyenne fonction publique 

L’élaboration d’une politique publique intégrée pour une gestion moderne des ressources humaines“ renforcera les compétences, nous explique Mohammed Ben Abdelkader. Il relève que la professionnalisation de la haute et moyenne fonction publique est une priorité absolue à ce stade. Le ministre ambitionne de définir précisément "les fonctions et l’adoption d’une approche axée sur les résultats et basée sur le principe de contractualisation en tant que système d’évaluation pour l’établissement des critères d’éligibilité, d’efficacité et de rentabilité".

Pour “garantir une large participation des différents acteurs et veiller à leur implication dans le processus de réformeon retrouve dans les mesures d’ordre juridique, la publication d’un décret en relation avec l’amélioration des services administratifs. Il va définir le cadre général de l’amélioration des services administratifs pour améliorer l’accueil des citoyens et leur faciliter l’accès aux services administratifs et aux mécanismes de gouvernance.

Les 12 travaux de Ben Abdelkader

  1. Publication d'un décret concernant l'amélioration des services publics
  2. Publication d'un décret concernant la certification des copies et des signatures
  3. Mise en place d'un modèle de formulaire de réclamation et d'un formulaire d'avis de réception ainsi qu'un portail national commun de réclamation
  4. Lancement d'une cellule test pour le bon accueil des services de proximité
  5. Facilité à l'accès aux informations interministérielles
  6. Révisions des décrets concernant l'affectation vers de nouveaux postes de hauts fonctionnaires ainsi que l'affectation vers les postes de responsabilité pour une professionnalisation du service public grâce à un nouveau système de contractualisation
  7. Ouverture de consultations nationales autour de la révision du système de la fonction publique
  8. Publication d'un décret concernant la charte de décentralisation administrative
  9. Révision du décret précisant les règles d'organisation des secteurs ministériels
  10. Révision du décret des inspections générales des ministères
  11. Référentiel des meilleures pratiques de gestion dans le secteur privé pour les appliquer au secteur public
  12. Publication d'un décret afin de mettre en place une commission interministérielle pour appliquer les stratégies de la réforme de l'administration

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss