essentiel

Coupe du monde 2026: la candidature nord-américaine en trois chiffres clés

Coupe du monde 2026: la candidature nord-américaine en trois chiffres clés
août 20
19:10 2017
Partager

Alors que le Maroc a officialisé sa cinquième candidature à l'organisation de la Coupe du monde, il devra jouer des coudes avec le trio nord-américain conduit par les Etats-Unis et présenté par plusieurs médias comme le grand favori pour l'organisation de ce premier Mondial à 48 équipes.

Le Mexique pour un triplé historique

Le Maroc a essuyé quatre refus pour les éditions 1994, 1998, 2006 et 2010 de la Coupe du monde. Entre-temps, la prestigieuse compétition a déjà fait trois passages sur le sol nord-américain. En la matière, le Mexique détient la palme d'or, puisqu'il a accueilli la Coupe du monde en 1970 et en 1986. En cas d'avis favorable de la Fifa, le Mexique deviendrait le premier pays à abriter trois éditions du Mondial. De leur Côté, les Etats-Unis, se préparent à accueillir la Coupe du monde pour la deuxième fois de leur histoire, après une édition 1994 qui a vu le sacre du Brésil de Romario, Bebeto, et autres Dunga.

49 stades déjà disponibles

Pour abriter la première coupe du monde à 48 équipes de l'histoire, la candidature nord-américaine part avec un avantage de taille: les infrastructures. "Nous n'avons plus besoin de construire quoi que ce soit", assurait récemment Sunil Gulati, président de la fédération américaine de football, et du comité de candidature nord-américain, à la chaine ESPN. 49 stades répartis dans 44 villes entre les USA, le Mexique et le Canada ont été proposées dans le dossier une vingtaine seulement seront retenus dans la shortlist qui sera annoncée fin septembre.

60 matches joués aux Etats-Unis

Les États-Unis se taillent la part du lion dans la répartition des rencontres. Si la candidature nord-américaine est retenue, le pays de l'oncle Sam accueillera60 des 80 matches de cette Coupe du monde, dont l’ensemble des rencontres à partir des quarts de finale. La Fifa requiert des stades d'une capacité d'une capacité de 80.000 places pour le match d'ouverture et la finale et le stade. Des 49 arènes déjà disponibles, le mythique Estadio Azteca de Mexico (87.000 places), le seul à avoir abrité deux finales de Coupe du monde (1970 et 1986) est une alternative pour le match d'ouverture.

Pour la finale, les Etats-Unis disposent de pas moins de sept stades aux normes. Parmi eux, l'AT&T Stadium et le Cotton Bowl de Dallas (respectivement 105.000 et 92.100 places), le Rose Bowl de Los Angeles (87.000 places), ou encore le MetLife Stadium de New-York et le FedEx Field de Washington DC (82.000 places chacun).

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss