Economie

33.000 chômeurs de plus au 2e trimestre 2017, d'après le HCP

Au Maroc, moins d’une femme sur quatre dispose d’un emploi. Crédit: AFP
33.000 chômeurs de plus au 2e trimestre 2017, d'après le HCP
août 07
13:29 2017
Partager

Le Haut-commissariat au plan vient de publier une note d'information sur les principaux indicateurs du marché du travail au deuxième trimestre 2017. Il en ressort une hausse du taux de chômage de 0,2 point.

Au deuxième trimestre 2017, on compte 1.123.000 chômeurs au Maroc, soit 33.000 personnes par rapport à la même période en 2016 (1.090.000). Un chiffre dû à la hausse du nombre de chômeurs dans les villes: "45.000 personnes en plus en milieu urbain, et 12.000 personnes en moins en milieu rural", explique la note d'information du HCP.

En conséquence, le taux de chômage "est passé de 9,1% à 9,3% au niveau national, de 13,4% à 14% en milieu urbain et de 3,5% à 3,2% en milieu rural", poursuit le HCP. Les femmes (13,7%), les diplômés (17%) et les jeunes âgés de 15 à 24 ans (23,5%) restent les catégories les plus concernées par le chômage.

L'institution dirigée par Ahmed Lahlimi Alami a également constaté une légère hausse de la population sous-employée. Elle s'est accrue de 0,1% par rapport au deuxième trimestre 2016, passant de 9,8% à 9,9% soit 1.086.000 personnes. "Avec 74.000 postes créés par l’économie marocaine entre le 2e trimestre de 2016 et celui de 2017, le volume de l’emploi est passé de 10.884.000 à 10.958.000 personnes", lit-on. En revanche, le taux d'emploi, qui correspond à la proportion de personnes disposant d'un emploi parmi celles en âge de travailler, a reculé de 0,5% (de 43,4% à 42,9%).

L'industrie, mauvais élève en matière de création d'emploi

Les secteurs de l'industrie et de l'artisanat sont les seuls à accuser un résultat net négatif en matière de création d'emploi. 4.000 emplois y ont été perdus entre le deuxième trimestre 2016 et le deuxième trimestre 2017, exclusivement en milieu rural. Un chiffre qui contraste avec les résultats positifs des trois dernières années, qui ont vu une création annuelle moyenne de 14.000 emplois.

Le secteur de l'agriculture et de la pêche a rendu la meilleure copie, avec 52.000 postes créés au niveau national, "contre des pertes de 175.000 postes en 2016, 58.000 en 2015 et de 7.000 en 2014", précise le HCP. Après une création annuelle moyenne de 60.000 emplois au cours des trois dernières années, le secteur des services a fourni 19.000 emplois au niveau national (7.000 postes en milieu urbain, et 12.000 en milieu rural).

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss