insolite

Quand les chefs d'Etat passent leurs vacances au Maroc

Jacques Chirac au restaurant La Madrague à Agadir // Crédit DR
Quand les chefs d'Etat passent leurs vacances au Maroc
juillet 30
12:03 2017
Partager

"Le plus beau pays du monde" n’accueille pas que des touristes anonymes. Au cours des dernières décennies, présidents, Premiers ministres et même monarques venus des quatre coins du monde, ont fait du Maroc leur destination de villégiature.

Les vacances du président gabonais Ali Bongo à Tanger ne sont pas passées inaperçues. Il est venu profiter en famille des paysages de la ville du détroit et de sa région. Dans la même ville, le roi Salmane d'Arabie séjourne depuis le 24 juillet. Au cours du XXe siècle, d'autres personnalités politiques de premier plan ont choisi le Maroc pour leur villégiature.

  • Franklin Roosevelt, ancien président américain

Franklin Roosevelt arrive pour la première fois à Casablanca en 1943, durant la Deuxième Guerre mondiale. Il y ressent tout de suite une forme de sérénité qui le convainc de visiter d’autres villes du royaume, alors sous protectorat français. Sur les conseils de son vieil ami Churchill, il visite alors Marrakech, officieusement, pour une pause en ces temps de conflit mondial.

Franklin Roosevelt // Crédit DR

Franklin Roosevelt // Crédit DR

  • Charles De Gaulle, ancien président français

Toujours durant la Seconde Guerre mondiale, Marrakech se souvient aussi d’une visite officieuse du général De Gaulle. Celui-ci y aurait passé une nuit à la Mamounia où le personnel a été contraint de lui faire un lit sur mesure à cause de sa grande taille, ne pouvant se résigner à accueillir un homme de cette envergure dans de mauvaises conditions. Cette visite coïncide avec le séjour de Roosevelt. La libération de l'Europe s'est-elle décidée autour d'un verre de thé ?

Charles de Gaulle // Crédit DR

Charles de Gaulle // Crédit DR

  • Valéry Giscard d’Estaing, ancien président français

Après une visite officielle à Hassan II en 1975, Valéry Giscard d’Estaing revient régulièrement séjourner dans le royaume à titre privé. À Marrakech par exemple, on se souvient d'un homme très exigeant. Ses goûts étaient connus à la Mamounia, où le personnel mettait tout en œuvre pour satisfaire ce chef d'État qu'il trouvait "intimidant".

Valéry Giscard d'Estaing // Flickr

Valéry Giscard d'Estaing // Flickr

  • Jacques Chirac, ancien président français

Les Chirac et le Maroc, c'est une grande histoire d'amour. Jacques et Bernadette se rendent régulièrement dans la région d’Agadir et notamment près de Taroudant où ils ont l'habitude de se reposer à l’abri d’un arbre dans les jardins de la Gazelle d’Or. Un peu de lecture et beaucoup de repos, c’est pour lui l’endroit idéal pour reprendre des forces. Un retour aux sources qui confirme sa réelle affection envers le Maroc, son deuxième pays.

Jacques Chirac, ancien président français

Crédit : AFP

  • Winston Churchill, ancien Premier ministre britannique

Winston Churchill disait de Marrakech que "c’est l’un des lieux les plus beaux du monde". Le coucher de soleil exceptionnel de la ville ocre se fondant entre palmiers, le Haut Atlas et les jardins bien connus de la Mamounia ont été une grande inspiration pour le Premier ministre. Passionné de peinture, il passait des heures, cigare à la main à peindre ces paysages. Aujourd’hui, une suite porte son nom à la Mamounia et c’est dans cet hôtel qu’une partie de ses œuvres a été exposée pour lui rendre hommage.

Lire aussi : Winston Churchill, l’homme qui peignait Marrakech

Winston Churchill devant son chevalet, 1946, Miami, Florida Crédit DR

Winston Churchill devant son chevalet, 1946, Miami, Florida
Crédit DR

  • Ronald Reagan, ancien président américain

Ronald Reagan aussi a succombé aux charmes de Marrakech. Avec son épouse Nancy, ils y établissent leurs quartiers entre farniente et diplomatie. Ronald l’acteur est séduit par les grands espaces qui ont convaincu tant d’hommes de cinéma avant lui, tandis que Reagan le président est sous le charme de l'ordre et de l'apaisement que lui apporte la ville. Nancy, elle, profite des balades en calèche à la recherche d’objets typiques et de tissus authentiques.

Ronald & Nancy Reagan // Crédit DR

Ronald & Nancy Reagan // Crédit DR

  • Habib Bourguiba, ancien président tunisien

Le Rembrandt Hôtel à Tanger peut se vanter de compter parmi ses habitués le premier président tunisien, Habib Bourguiba. Dans la ville du détroit, on se souvient de lui, debout sur la terrasse de sa chambre d’hôtel, cigarette à la main, impassible. L’hôtel a d’ailleurs pendant des années entretenu avec soin la chambre qu’il occupait. C'est de cette chambre qu'il parvient in extremis à échapper aux Français, en se glissant le long d'une corde depuis la fenêtre du troisième étage, raconte-t-on à l'hôtel.

Habib Bourguiba // Crédit DR

Habib Bourguiba // Crédit DR

  • Nelson Mandela, ancien président sud-africain

La Mamounia compte parmi ses prestigieux résidents une figure politique emblématique du XXe siècle: Nelson Mandela. Bien que l’hôtel ne puisse nous raconter les habitudes du président sud-africain par souci de confidentialité. Dans la médina, on raconte ses visites discrètes sur la place Jamaa El Fna, et même qu'il charmait lui-même des serpents et domptait des singes. Légende urbaine?

Nelson Mandela, lors de sa visite en France, en juin 1990, ici accueilli par Laurent Fabius, alors président de l'Assemblée nationale (Paris). 06-08/06/1990 Photo : Ministère français des Affaires étrangères/Frédéric de La Mure

Nelson Mandela, lors de sa visite en France, en juin 1990, ici accueilli par Laurent Fabius, alors président de l'Assemblée nationale (Paris). 06-08/06/1990
Photo : Ministère français des Affaires étrangères/Frédéric de La Mure

À l’instar de ces 8 personnalités politiques, plusieurs autres ont choisi le Maroc pour y passer un peu de bon temps en famille. C'est notamment le cas du prince Naruhito, héritier du trône du Japon, de l’ancien chancelier allemand Helmut Kohl, ou encore de l’ancien président français Nicolas Sarkozy dont les vacances à Marrakech ont fait les choux gras de la presse pendant plusieurs semaines.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss