essentiel

Gdim Izik: des peines allant de 2 ans de prison à la perpétuité retenues

Gdim Izik: des peines allant de 2 ans de prison à la perpétuité retenues
juillet 19
10:03 2017
Partager

Neuf des 24 accusés ont été condamnés à de la prison à perpétuité par la Chambre criminelle de la Cour d’appel à Salé ce mercredi 19 juillet.

C’est à l'aube que la Chambre criminelle de la Cour d’appel à Salé a rendu son verdict dans l’affaire de Gdim Izik où 24 personnes comparaissaient pour leur implication dans les actes violents perpétrés lors du démantèlement du camp de Gdim Izik en 2010. Onze éléments des forces de l’ordre avaient perdu la vie lors de ces incidents.

Des peines allant de deux ans de prison à la perpétuité ont été prononcées contre les accusés. Dans le détail, neuf accusés ont été condamnés à la prison à la perpétuité,   trois autres ont écopé de 30 ans de prison ferme. Cinq prévenus ont été condamnés à 25 ans de prison tandis que trois autres ont écopé de peine de 20 ans de prison. Un  accusé a écopé d’une peine de six ans et demi de prison, un autre de quatre ans et demi de prison et enfin deux autres ont été condamnés à deux ans de prison ferme.

À la mi-mai, plusieurs accusés s’étaient retirés du procès dénonçant des "irrégularités". Toutes les personnes condamnées ont encore la possibilité de faire appel de la décision de la justice. Initialement condamnées par un tribunal militaire à des peines allant de 25 ans de prison à la perpétuité, elles ont été présentées devant une juridiction civile au mois de décembre suite à un amendement du Code de justice militaire en 2014. En vertu de cette réforme, les civils ne peuvent plus être jugés par un tribunal militaire.

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss