Maroc

Des séjours insolites qui vous changent de l'hôtel!

Des séjours insolites qui vous changent de l'hôtel!
juillet 10
16:53 2017
Partager

Pour se reconnecter à la nature, se redécouvrir une âme d’enfant ou expérimenter de nouvelles sensations, voire dépasser ses limites, voici une sélection de lieux qui vous feront sortir des sentiers battus.

Où le naturel revient au galop

A l’heure du smartphone-roi, le choix de ne pas proposer le Wi-Fi pourrait suffire à faire de l’Ecolodge Bab El Oued une destination originale. Une façon de vous rappeler que vous êtes au beau milieu de la nature et que vous êtes priés de lui accorder toute votre attention. Il ne vous reste donc plus qu’à vous ressourcer dans cette oasis enchanteresse de la Vallée du Draâ. Un Eden à la végétation luxuriante et à l’architecture ancestrale, où chaque détail a été pensé pour minimiser l’impact sur l’environnement : panneaux solaires, construction en pisé, jardin potager, ferme pédagogique… Même les draps sont en coton bio. Ici, l’authenticité le dispute au bon goût : dans les chambres, douillettes et dignes d’un magazine de déco, mais aussi dans les
assiettes, où l’on déguste les produits du jardin délicieusement mitonnés. Et, oui, il y a une piscine.

www.babelouedmaroc.com

Le mythe de la caverne

grotte3Troglodyte, rien que le mot est déjà un voyage. Habiter une maison creusée dans la roche, c’est le mode de vie qu’ont choisi Renée et Patrick, que ce soit en France ou au Maroc. Après un gîte troglodyte en Anjou, ils ont transformé en chambre d’hôtes plusieurs grottes de pêcheurs nichées dans les falaises d’Aglou, à une quinzaine de kilomètres de Tiznit. Un lieu idéal pour se déconnecter, seul face à l’océan, bercé par le bruit des vagues, hypnotisé par le coucher du soleil, puis les étoiles. On y vit de poisson grillé et d’eau fraîche, on dîne aux chandelles. Et l’on comprend pourquoi les grottes d’Aglou étaient le repaire des hippies du monde entier dans les années 1970.

 

www.troglonautes.com

Religieusement vôtre

L’église espagnole de Saint-Antoine de Padoue était abandonnée depuis des décennies quand Jean-Dominique Leymarie, propriétaire du Beldi country club de Marrakech, tombe sous le charme de cet édifice du XIXe siècle. Trois ans de travaux plus tard, L’Iglesia devient le premier hôtel de charme d’El Jadida. Sous les vitraux et les arcades de la nef, les bancs de prière ont fait place à un lounge avec bar et bibliothèque. Car ce qui se pratique religieusement ici, c’est le farniente. L’architecture des chambres, qui rappelle leur vocation première de cellules pour les religieux du couvent, est réchauffée par une chaleureuse déco vintage. Et parce que le lieu n’est pas à une originalité près, une baignoire a été installée sur la terrasse pour prendre un bain en plein air avec vue sur l’océan et la cité portugaise. Que ceux qui ont le sommeil léger se rassurent, la cloche de l’église a été démontée et décore désormais le patio.

www.liglesia.com

Man versus wild

Au fond de vous, vous avez toujours su que vous étiez fait pour l’aventure. Mac Gyver et les autres Indiana Jones peuvent aller se rhabiller, vous voilà prêt à passer à l’action. Lors du "séjour survie" proposé par l’agence Aventures insolites, vous allez apprendre à vous orienter dans le désert ou à la montagne (au choix), à faire du feu, à trouver votre nourriture au milieu de la pampa, ainsi que de l’eau, et comment la purifier… Bref, il vous faudra être capable d’assurer votre survie en milieu hostile. Mais si l’aventurier en vous se dégonfle, il n’y a pas de mal à ça, sachez que l’agence propose aussi des séjours "naturalistes" pour observer la flore et vous initier à l’ornithologie.

www.aventure-insolite.com

Embarquement immédiat

Passer la nuit dans une barque sans avoir le mal de mer, c’est possible. Au camping Ocean point d’Imessouane, des barques de pêcheur ont été customisées pour faire office de bungalow. Juste de quoi faire tenir un grand lit et un long board. Eh oui, nous sommes au paradis des surfeurs. Lesquels apprécieront de vérifier les vagues le matin sans avoir besoin de décoller la tête de l’oreiller. Ou plutôt la vague, celle qui vient se briser en face et que l’on appelle La Cathédrale, avec laquelle les surfeurs du monde entier viennent communier. En résumé, le confort est minimal et le dépaysement maximal. Vous serez reçus fraternellement dans ce camping où l’on vous annonce qu’"il n’y a pas d’étrangers, seulement des amis que vous n’avez pas encore rencontrés". Un vrai plan roots.

La tête dans les branches

cabane2Il n’est jamais trop tard pour réaliser ses rêves d’enfant. Dans le petit village de Tammamert, près d’Imlil, la maison d’hôtes Douar Samra a planté une cabane en bois au milieu des arbres. En hiver, vous vous blottirez devant la cheminée avant de vous glisser avec délice dans le lit douillet où une âme attentionnée aura déposé une bouillotte. En été, vous profiterez de la terrasse de la cabane pour admirer la vue sur les cimes de l’Atlas, en compagnie de vos voisins les oiseaux. Si cette escapade dans les branches ravira l’enfant en nous, l’adulte que nous sommes devenu appréciera le confort de cette chambre sur pilotis munie d’une douche et d’électricité. Et comme si ça ne suffisait pas, vous dégusterez des tajines qui "feront chanter votre cœur", promet Jacqueline, la maîtresse des lieux.

www.douar-samra.net

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss