Economie

La CDG annonce l'ouverture de deux nouveaux hôtels à Saïdia

Plage de Saïdia. Crédit : Flodderinbelgie/Flickr.
La CDG annonce l'ouverture de deux nouveaux hôtels à Saïdia
juin 12
12:18 2017
Partager

La caisse de dépôts et de gestion annonce l’ouverture de deux nouvelles unités hôtelières dans la station de Saidia et en profite pour réaffirmer son engagement vis-à-vis du secteur touristique qui vit des moments difficiles.

Alors que le secteur touristique cherche à se reprendre en main après l’échec, quasi officiel, de la vision 2020, la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) annonce l’ouverture de deux nouveaux hôtels dans la station balnéaire de Saidia, le projet phare du Plan azur, et son plus grand échec.

Le premier établissement est le Melia Garden & Golf Resort, qui a déjà ouvert ses portes le 1er juin. Construit sur près de 14.000 m², il offre une capacité de "150 chambres et suites", annonce un communiqué de l'entreprise. Le second hôtel est le Melia Beach, établissement 5 étoiles all inclusive. Il ouvrira ses portes courant juillet 2017. Bâti sur 33.000 m², l'établissement est doté d'une capacité de 397 chambres et suites.

La CDG annonce aussi le lancement l’Alpamare Saïdia Aquaparc, présenté comme "la principale composante de loisirs et d’animation de la station". Il ouvrira ses portes à l'été 2017, indique la CDG qui  estime "avoir tenu ses engagements" et espère insuffler "une nouvelle dynamique à la station touristique de Saïdia" à travers ces ouvertures.

"La promotion de la destination Maroc et le développement de structures touristiques de qualité à travers le Royaume constituent une priorité stratégique", rappelle la CDG dans un communiqué rendu public ce lundi 12 juin. "Le Groupe prend ainsi en charge l’aménagement et le développement de stations touristiques qui constituent des piliers centraux de la Vision 2020 notamment la station de Saïdia et celle de Taghazout", précise le communiqué.

Pour rappel, la CDG a pris en charge le sauvetage de Saïdia en 2012 et n’a eu de cesse d’investir pour tenter de ressusciter ce projet mort-né. Plus d’un milliard de dirhams ont été injectés et maintiennent la station sous perfusion. "La CDG consacre des investissements substantiels ainsi que son expertise reconnue pour renforcer la capacité d’accueil du secteur, faire émerger de nouvelles destinations attractives et favoriser la montée en gamme", insiste le groupe.

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss