essentiel

Mawazine 2017: la playlist du chanteur tunisien Lotfi Bouchnak

Lotfi Bouchnak au Festival Mawazine en 2013. © DR
Mawazine 2017: la playlist du chanteur tunisien Lotfi Bouchnak
mai 19
18:19 2017
Partager

Le chanteur tunisien Lotfi Bouchnak s'est produit le 18 mai au théâtre Mohammed V de Rabat. Il s'est prêté au jeu de la playlist pour Telquel.ma.

Le chanteur tunisien Lotfi Bouchnak est un homme plein de surprises. Derrière l'allure austère et sérieuse de ce monument du tarrab contemporain, se cache une personne avec beaucoup d’humour et une verve poétique à toute épreuve. Nous avons profité de sa venue au Maroc dans le cadre de son apparition au festival Mawazine pour parler de ses goûts en musique.

Quel morceau écoutez-vous lorsque vous êtes heureux ?

Sans réfléchir, je dirais "Georgia on my mind". C’est un morceau qui dégage une véritable émotion. De plus, Ray Charles est mon idole.

Qu'écoutez-vous lorsque vous êtes "in the mood for love"?

Il y en a tellement... J'écoute beaucoup de musique et ça peut aller de Charles Aznavour à Oum Kalhoum.

Qu'est-ce que vous écoutez quand vous avez envie de tout casser?

Les mûkk’riine, et en particulier Mustafa Ismail. Sa voix est un miracle d’Allah. Quand je l’écoute, je me dis que je n’ai pas de voix ni de prestance, comparé à ce grand monsieur. Cet homme est une rareté de la nature humaine. Il y a aussi Abdelbasset Abdessamad, Chaabana Assayad…

Quel morceau vous obsède en ce moment?

Je n’ai pas un morceau en particulier qui me vient en tête, mais je dirais que j’écoute de manière obsessionnelle toute musique spirituelle, en particulier celles empreintes d’amour, de vie et d'espoir. C’est le cas des morceaux du Qawali Nusrat Fateh Ali Khan ou Ravi Shankar.

En parlant de Ravi Shankar, sa fille a donné un concert il y a quelques jours sur la même scène que vous...

Je suis au courant. J’ai joué avec son père et elle lors d'une réception de l’ambassadeur anglais à New Delhi. C’était un honneur et un plaisir pour moi de faire de l'improvisation avec eux. Ravi Shankar est un monstre de la musique.

Qu'écoutez-vous au quotidien?

Ça dépend du contexte, mais je dirais du jazz. C’est un type de musique tellement beau et impressionnant au vu de ce qu’ont fait des artistes comme Louis Armstrong, Ella Fitzgerald, Joe Coocker ou Otis Reading.

Y a-t-il un morceau que vous appréciez particulièrement chez les chanteurs de la nouvelle génération?

Il y a tellement de jeunes artistes que je n’ai pas envie d’être injuste en parlant d’un et en omettant de parler d’un autre. J’ai fait une collaboration avec un des plus anciens groupes de rap français IAM. On a joué ensemble devant les pyramides. Plusieurs personnes ont repris nos improvisations pour les remixer.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss