Monde

Mounir Mahjoubi, le jeune Franco-Marocain du nouveau gouvernement français

Crédit : CNNum © AFP / Geoffroy Van der Hasselt / AFP
Mounir Mahjoubi, le jeune Franco-Marocain du nouveau gouvernement français
mai 17
18:06 2017
Partager

Âgé d'à peine 33 ans, l'ancien président du Conseil national du numérique est le nouveau secrétaire d'État en charge de ce même secteur.

Né au sein d'une famille originaire d’Afourar, dans la région de Beni-Mellal, Mounir Mahjoubi a grandi en France où il s’est d'abord engagé dans l’action syndicale avant de se tourner vers la politique et le Parti socialiste français. Il obtient sa carte de militant au sein du parti à la rose alors qu'il n'a que 18 ans.

Désormais âgé de 33 ans, le jeune homme a été nommé ce mercredi 17 mai secrétaire d'État chargé du numérique, dix jours après l'élection d'Emmanuel Macron à la tête de la France.

Un entrepreneur forcené

Titulaire d’un master en finance et stratégie de l'Institut d'études politiques de Paris, Mounir Mahjoubi a créé plusieurs start-ups et entreprises, notamment dans l'économie collaborative. Il est le cofondateur de La Ruche qui dit oui, une plate-forme numérique qui permet aux agriculteurs, producteurs et artisans de vendre leur production en circuit court (en réduisant le plus possible les intermédiaires entre le producteur et le consommateur).

Mounir Mahjoubi a été aussi directeur général adjoint de la société Havas BETC Digital, avant de créer en 2016 la start-up French Bureau pour accompagner les grands groupes dans l'innovation numérique.

Un engagement politique ancré à gauche

Le jeune franco-marocain de 33 ans est resté engagé dans la politique, en parallèle à sa carrière. Dès 2007, il participe à la stratégie numérique de la campagne de Ségolène Royal. En 2012, il est l'un des piliers de la communication numérique de la campagne présidentielle de François Hollande. En 2016, ce dernier le nomme président du Conseil national du numérique, un organisme consultatif qui a pour mission de réfléchir à la transformation numérique de la société et de l'économie. Il quitte cette institution un an plus tard pour devenir le directeur de la campagne numérique d'Emmanuel Macron lors de la dernière élection présidentielle.

Lire aussi : Le franco-marocain Mounir Mahjoubi, à la tête du Conseil national du numérique français

Dans ce nouveau poste, Mounir Mahjoubi a mis en œuvre le programme numérique d'Emmanuel Macron: transformation digitale des PME-TPE, accès à internet des populations les plus fragiles, développement de l'économie numérique et numérisation des services de l'État.


par franceinter

Mounir Mahjoubi met désormais le cap sur les élections législatives de juin. Il est investi en tant que candidat de la 16e circonscription de Paris sous l'étiquette du mouvement "La République en Marche". Une circonscription parisienne de défi puisqu'il va devoir affronter Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, qu'il décrit comme "le représentant d'une politique du passé". L'enjeu est de taille: les ministres battus aux élections législatives devront démissionner du gouvernement.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss