Vidéos

Les Nations unies au chevet des soldats marocains blessés en Centrafrique

mai 11
16:20 2017
Partager

Le président de l'Assemblée générale des Nations unies, Peter Thomson, s'est rendu au chevet de Casques bleus blessés dans l'attaque d'un convoi lundi. Parmi eux, 7 Marocains.

Alors qu'un soldat marocain est toujours porté disparu après l'attaque d'un convoi de la Mission onusienne de maintien de la paix en Centrafrique (Minusca) dans la soirée du 8 mai, le président de l'Assemblée générale des Nations unies, Peter Thomson s'est rendu au chevet des dix Casques bleus blessés dans l'attaque.

Au cours de cette attaque attribuée aux milices anti-Balaka, neuf soldats du contingent des FAR ont été blessés dont un dans un état grave, selon l’Etat-Major Général des Forces armées royales. Le convoi de la mission onusienne dirigée par la Marocaine Najat Rochdi est tombé dans une embuscade lundi à 20h00 (19h00 GMT) dans le sud-Est de la Centrafrique, a précisé la Minusca.

Un Casque bleu cambodgien et huit assaillants ont été tués dans l'échange de tirs, d'après la force onusienne. Trois autres Casques bleus, "appréhendés" par les assaillants lors de l'attaque, ont été retrouvés morts, indiquait la Minusca mardi. Il s'agit de trois autres soldats cambodgiens, "sauvagement assassinés" par leurs ravisseurs, a précisé mercredi à l'AFP le directeur de la communication de la mission onusienne Hervé Verhoosel.

Les Casques bleus blessés ont été évacués vers Bangui. Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière contre la Minusca depuis sa création en avril 2014. Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a "fermement" condamné cette attaque et rappelé qu'elle constituait un "crime de guerre".

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss