Economie

18,3 millions de Marocains sont connectés à internet

Crédit: AFP
18,3 millions de Marocains sont connectés à internet
mai 05
13:09 2017
Partager

L'agence nationale de règlement des télécommunications (ANRT) a dévoilé son rapport trimestriel sur les usages des utilisateurs. Il en ressort que les Marocains sont de plus en plus connectés à internet.

Dans son rapport trimestriel paru le 5 mai, l'ANRT indique que 18,3 millions de Marocains possèdent un abonnement internet. Un chiffre en croissance de 26% par rapport à 2016. L'agence montre que ces évolutions sont principalement le fruit des abonnements mobiles. Ainsi, 16,97 millions de marocains disposent d'un forait mobile internet. Soit une progression nette trimestrielle de 1,15 millions d'abonnés et une croissance annuelle de 27,5%.

Le nombre d'abonnement mobile 4G atteint 3,4 millions de clients, une hausse de 21% depuis le 31 décembre 2016. Le rapport fait cependant état d'une légère baisse pour ce qui est de la téléphonie mobile (-0,66%). Le Maroc compte désormais 41,78 millions d'abonnés mobiles, le taux de pénétration s'établissant désormais à 123%.

Les parcs mobiles postpayés continuent leur évolution positive déjà constaté durant les derniers trimestres. En raison notamment de la diversification et au lancement de nouvelles offres par les opérateurs mobiles. 3,1 millions de Marocains profitent de ces abonnements, soit une croissance annuelle de plus de 10,5%. De son côté, le parc des mobiles prépayés compte maintenant 38,68 millions d'abonnés (-1,5% par rapport à 2016).

De moins en moins d'abonnements fixes

Les abonnements fixes s'établissent à plus de 2 millions. L'offre poursuit sa tendance à la baisse depuis 2010 et marque un retrait de 5% par rapport à 2016. Les Marocains consomment un peu moins de minutes mobiles par mois: 110 minutes en moyenne contre 112 minutes une année auparavant. Cette baisse s'accompagne également d'une diminution du nombre de SMS échangés. Durant les trois premiers mois de 2017, 1,56 milliard de texto ont été envoyés, soit 34% de moins qu'en 2016. L'ANRT explique ce déclin par un changement des habitudes d'usage des consommateurs.

Le prix des consommations mobiles (ARPM) ne change quasiment pas. Il s'établit pour le segment mobile à 0,22DH HT, et 0,96DHHT pour le segment fixe. Le prix des consommations mobiles pour les client internet ne bouge pas non plus, 25DHHT/mois. En revanche, il augmente de 12% pour les utilisateurs de l'internet mobile et s'établit à 19DHHT.

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss