essentiel

Ilyas Elomari compare le poste-frontière de Sebta au mur de séparation israélien

Ilyas El Omari © Yassine Toumi / TELQUEL
Ilyas Elomari compare le poste-frontière de Sebta au mur de séparation israélien
avril 25
16:50 2017
Partager

Le patron du PAM s’indigne du sort réservé aux porteuses au niveau des postes-frontières de Sebta et de Melilia, tout en comparant ces derniers au mur de séparation israélien.

"Ce qui s’est passé ce matin me rappelle ce qui se déroule devant le mur de séparation sioniste", a déclaré Ilyas Elomari sur son compte Facebook, réagissant au décès d’une porteuse suite à une bousculade au poste-frontière de Tarajal. Le patron du parti au tracteur établit ainsi un parallèle entre les grillages en fils barbelés des enclaves de Sebta et Melilia et le mur de séparation érigé par Israël en Cisjordanie.

Le secrétaire général du PAM dénonce le traitement "inhumain" réservé à ces femmes qui peuvent transporter jusqu’à 70 kg de marchandises de contrebande sur leurs dos.

"Les Palestiniens subissent les mêmes souffrances au niveau des check-points israéliens sur l’esplanade de la mosquée d’Al Aqsaa", insiste le président de la région Tanger-Tétouan-Al-Hoceima.

"Comment est-il possible qu’à notre époque […] on ferme les yeux sur les tragédies qui se déroulent dans ces postes-frontières fantoches que ce soit à Sebta ou à Melilia?", s’interroge le patron du PAM. S'il reconnait que son statut de président de région ne lui confère aucun des pouvoirs "économique, judiciaire et sécuritaire" pour agir face à cette situation, Ilyas Elomari annonce néanmoins son intention d'organiser prochainement un colloque sur "l’économie des frontières fantoches".

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss