Economie

Les Marocains portés sur les smartphones d'entrée et de moyenne gamme

Crédit: AFP
Les Marocains portés sur les smartphones d'entrée et de moyenne gamme
avril 21
18:08 2017
Partager

Les consommateurs marocains sont de plus en plus friands de nouvelles marques low-cost de smartphones qui challengent les géants bien installés.

Comment se porte le marché du smartphone au Maroc, comparé aux autres pays africains? Qu'achètent les Marocains et dans quelle fourchette de prix ? Pour y répondre, Jumia, leader du commerce en ligne en Afrique et au Maroc, a publié un livre blanc le 19 avril. Dans ce document, il ressort un taux de pénétration du smartphone de 124% au Maroc, contre une moyenne de 80% dans les autres pays d’Afrique.

Si le site de e-commerce refuse de communiquer les volumes exacts et le nom des marques les plus populaires. Il nous renseigne toutefois sur une tendance importante du marché: le smartphone remplace de plus en plus les feature phones (téléphones basiques) et les consommateurs achètent de plus en plus les nouvelles marques chinoises. Ainsi, aux côtés du leader mondial Samsung, cohabitent désormais Innjoo, Infinix, Yezz et le Marocain Accent. "Nous sommes en train d’assister au même phénomène que celui observé avec Wiko en France, mais avec plus d’acteurs", nous explique Benoît de Vigne, directeur marketing et opérations chez Jumia.

L’arrivée de ces nouvelles marques s’accompagne d’une chute du prix moyen des smartphones, qui est passé de 3.943 dirhams en 2013 à 1.200 dirhams en 2016, selon le panier moyen chez Jumia. S’il n’est pas révélateur de l’ensemble de la tendance du marché du smartphone au Maroc, dominé par l’informel, ce chiffre montre tout de même l’engouement pour d'entrée et de moyenne gamme. "Nous avons beaucoup de téléphones de 900 dirhams qui partent", nous explique Benoit de Vigne.

tendance-mobile-2017

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss